Voyager avec bébé

Quelles sont les difficultés que l’on rencontre quand on doit voyager avec bébé ? Nous avons posé la question à la blogueuse et coureuse de fond Petra Månström qui a récemment couru le marathon des Seychelles. Son bébé âgé de quatre mois était du voyage, ainsi que son partenaire.

Magazine BABYBJÖRN – Petra Månström en voyage avec son bébé que son partenaire porte ici dans un porte-bébé.
Petra Månström en voyage avec son bébé et son compagnon.
Photo : privée

Bonjour Petra ! Comment s’est passé ce voyage avec ce bébé si jeune ?

« Tout s’est passé mieux que prévu. J’étais très nerveuse avant le départ, j’avais imaginé des scénarios catastrophes, qu’il hurle pendant tout le voyage, qu’il ait très mal au ventre, et ainsi de suite. Mais au contraire, il a dormi pendant la majeure partie des vols, et même bien dormi sur place. C’est mon compagnon et moi qui avons eu des maux d’estomac alors qu’Adrian avait l’air en pleine forme tout le temps. »

A lire absolument ! Les 8 indispensables quand on voyage avec un bébé

Quelles sont les difficultés que l’on rencontre lorsqu’on entreprend un long voyage avec un bébé ?

« J’ai trouvé que la préparation du voyage en elle-même était le plus épuisant. Appeler la compagnie aérienne des dizaines de fois pour s’assurer qu’on puisse obtenir des sièges où il est possible de suspendre une sorte de nacelle dans laquelle le bébé peut dormir (apparemment il n’y a que quelques endroits dans l’avion où c’est possible), et comprendre comment emballer la poussette et le siège-auto pour qu’ils ne s’abîment pas pendant le transport. »

« Ensuite, il a fallu réfléchir aux médicaments et autres affaires qu’il fallait pour le bébé ainsi qu’à la quantité de nourriture, de couches et d’autres objets à emporter. »

Qu’est-ce qui a bien marché ? Et moins bien ?

« En fait, à peu près tout a bien fonctionné. Nous avons pu porter Adrian dans le porte-bébé à l’aéroport, une fois la poussette embarquée. Il a bien dormi et il n’a pas trop souffert de la chaleur et de l’humidité. On nous a beaucoup aidés, aussi bien à bord de l’avion qu’à destination où les gens adorent les enfants. »

« Malheureusement, nous n’avons pas obtenu une place pour nacelle, bien que nous ayons téléphoné à la compagnie aérienne à plusieurs reprises pour nous en assurer, mais ce problème a été gentiment résolu par l’équipage de cabine. »

A lire : Voyager avec un nouveau-né – Plein de conseils d’experts

Est-il arrivé quelque chose d’imprévu ?

« Oui, mais ce ne furent que de bonnes surprises. Nous n’avions pas prévu qu’Adrian s’adapterait si bien au nouvel environnement, ni qu’il serait d’accord pour rester allongé dans sa mini-tente de protection anti-UV autant qu’il l’a fait. »

Série : En route pour un road trip familial en Europe

Avez-vous des conseils pour les parents qui veulent voyager avec bébé ?

« Bien que ce soit difficile, essayez de vous détendre et de prendre les choses comme elles viennent. Les bébés sont souvent plus adaptables qu’on ne le pense. Il suffit qu’ils aient bien mangé et que leur couche soit sèche pour que tout aille bien. Il peut être bon d’essayer de synchroniser les repas avec le décollage et l’atterrissage car c’est à ce moment que les différences de pression peuvent être particulièrement difficiles pour l’enfant. »

Il peut être bon d’essayer de synchroniser les repas avec le décollage et l’atterrissage

« Ne pensez pas non plus que vous pourrez rester allongé sur la plage toute la journée comme avant l’arrivée du bébé, c’est souvent trop difficile pour lui. Faites-le par tranches de quelques heures puis allez dans une salle climatisée, et faites des pauses. Si vous vous adaptez aux rythmes alimentaire et de sommeil de l’enfant, tout va généralement assez bien mais, bien entendu, ce ne sera pas comme avant, sans pour autant être nécessairement moins bien ;-) »

Faites le plein d’astuces ! Neuf applications voyage pour vos vacances

Magazine des parents BABYBJÖRN – En voyage avec papa et maman, Adrian radieux sur la plage.
Adrian, quatre mois, est ravi de voyager avec papa et maman. Photo : Petra Månström

Y a-t-il quelque chose de spécial à emporter en voyage ?

« Oui, un soluté de réhydratation pour nourrisson, et en prendre suffisamment car il en faut au moins une boîte par jour. »

« Emporter une bouilloire de voyage pour faciliter le nettoyage des éventuels biberons et la préparation des aliments. »

« Se procurer un vêtement de protection anti-UV, un chapeau de soleil et des couches spéciales baignade que le bébé portera pour les bains – sinon ce qu’il lui faut, c’est être à l’ombre, nu ou avec des couches. » Nous avions une mini-tente en tissu protecteur spécial anti-UV dans laquelle Adrian était allongé sur la plage, à l’ombre. »

« Si vous souhaitez emporter votre poussette et votre siège-auto en avion, il faut avoir le bon modèle et donc vous renseigner à l’avance auprès de la compagnie aérienne. »

Pour en savoir plus : Congé maternité au Brésil

Magazine BABYBJÖRN – Petra Månström est en voyage aux Seychelles avec son petit garçon.
 
Photo : Jonas Hansen

Petra Månström

Âge : 39.
Situation familiale : en couple avec Jonas et maman d’Adrian, âgé de 4 mois.
Emploi : journaliste spécialiste de la santé et de l’entraînement physique. Dirige Maratonpodden, le plus grand podcast scandinave consacré aux sports d’endurance, ainsi que des blogs sur le site http://blogg.mama.nu/petramanstrom/. A publié en 2014 le livre « Det är bara att springa » (Il suffit de courir) aux éditions Karavan.