7 conseils sur l’allaitement pour les nouvelles mamans

Il est bien connu que les premières 6 à 8 semaines de l’aventure allaitement sont les plus dures : le temps que vous et votre bébé deveniez familiers des différentes techniques associées à l’allaitement et que la production de lait s’installe. Voici nos meilleurs conseils pratiques pour commencer à allaiter le plus sereinement possible.

BABYBJÖRN Magazine – Une mère allaite son bébé nouveau-né.
Rencontrer des difficultés avec l’allaitement peut être source de stress, mais faites preuve de patience et n’abandonnez pas trop vite.
Photo : Johnér

7 conseils si vous souhaitez allaiter votre bébé

1. Allaitez dès que possible après l’accouchement

Que vous ayez accouché par césarienne ou par voie basse, le contact peau à peau avec votre bébé sera encouragé immédiatement après la naissance. Ce contact favorise la production de lait, régule la température du bébé et renforce le lien mère-enfant.

On vous demandera aussi si vous souhaitez allaiter votre bébé au cours de la première heure suivant la naissance, car cela stimule la production de lait. Votre bébé ne tétera peut-être pas de manière active au premier essai, se contentant de suçoter et de lécher le mamelon, toutefois ce processus est important dans le développement du réflexe de succion du bébé.

2. Préparez vos seins pour la séance d’allaitement

Assurez-vous d’être confortablement assise ou couchée. Un coussin d’allaitement ou un bon fauteuil peuvent soulager votre dos et vos épaules lorsque vous allaitez. Si vous avez accouché par césarienne, il vous sera plus facile d’allaiter en position allongée, un oreiller placé sous votre tête. Allongez également votre bébé sur le côté, sa cage thoracique un peu en dessous de votre sein.

Portez un soutien-gorge d’allaitement et utilisez des coussinets pour absorber les éventuelles fuites et garder vos seins au chaud et au sec. N’oubliez pas de boire beaucoup d’eau ! Ayez toujours un pichet d’eau à proximité par exemple. L’allaitement donne souvent très soif.

LIRE AUSSI : Allaitement – la version non censurée !

Suivez toujours le principe du ventre contre ventre (sauf pour la position du ballon de rugby) et du nez contre mamelon lorsque vous mettez votre bébé au sein.

3. Trouvez une bonne technique d’allaitement

Pour éviter les douleurs liées à l’allaitement, votre bébé doit prendre le sein à pleine bouche. Vérifiez que le corps et la tête de votre bébé sont bien alignés contre votre sein, ventre contre ventre (sauf pour la position du ballon de rugby).

Vous pouvez stimuler le réflexe de recherche de votre bébé en caressant sa joue avec votre mamelon. Votre bébé se tourne alors vers le sein et commence à téter. Le mamelon doit être positionné bien droit dans la bouche de bébé, les lèvres de bébé, légèrement retroussées, doivent recouvrir presque entièrement l’aréole.

Pour toujours bien positionner votre bébé au sein, suivez le principe du ventre contre ventre (sauf pour la position du ballon de rugby) et du nez contre mamelon lorsque vous mettez votre bébé au sein.

LIRE AUSSI : 9 causes de douleurs liées à l’allaitement et conseils pratiques

L’allaitement fonctionne sur le principe de l’offre et de la demande, donc plus votre bébé tétera, plus vous produirez de lait.

4. Allaitez votre bébé régulièrement

Une fois que vous commencez à allaiter, votre corps libère des hormones d’allaitement, l’ocytocine et la prolactine. L’ocytocine est aussi connue sous le nom de l’hormone du bien-être, car elle vous donne une sensation de confiance, de sécurité et de calme. Elle stimule aussi la montée de lait. La prolactine est une hormone qui stimule la production de lait.

L’allaitement fonctionne sur le principe de l’offre et de la demande, donc plus votre bébé tétera, plus vous produirez de lait. Vous devez apprendre à reconnaître les signes donnés par votre bébé et l’allaiter à la demande lorsqu’il a faim. Au cours des premières 6 à 8 semaines, vous allaiterez très fréquemment, puis les tétées s’espaceront un peu. Si bébé suce son poing ou ses doigts, fait claquer ses lèvres et commence à s’agiter, c’est certainement qu’il a faim.

5. L’allaitement doit être un moment de calme entre la mère et l’enfant

Essayez d’allaiter dans le calme et sans stress, surtout au début, avant que l’allaitement ne soit complètement en place. Le stress peut réduire la production de lait. Plus facile à dire qu’à faire, mais essayez d’éteindre votre téléphone et donnez aux frères et sœurs de quoi s’occuper.

LIRE AUSSI :Le sommeil du bébé – informations et conseils

6. Allaiter un bébé prend du temps

Les bébés sont tous différents. La durée des tétées varie de quelques minutes à une demi-heure, voire plus longtemps. Laissez votre bébé décider de la fréquence et de la durée de chaque tétée. Certains bébés boivent rapidement, d’autres prennent plus de temps et d’autres encore font une petite sieste tout en allaitant. Les bébés sont imprévisibles et chaque jour peut être différent.

7. Soyez patiente et demandez de l’aide si vous en avez besoin

Rencontrer des difficultés avec l’allaitement peut être source de stress, mais faites preuve de patience et n’abandonnez pas trop vite. Vous aurez peut-être besoin de beaucoup de soutien dans les premiers temps, alors n’hésitez pas à demander de l’aide. Contactez votre sage-femme, puéricultrice ou spécialiste de l’allaitement. Parfois, il suffit d’ajuster légèrement votre technique ou d’entendre quelques mots d’encouragement pour faciliter les choses.

LIRE AUSSI : Allaiter en public : 5 conseils pour éviter de stresser


Sources: babycenter.com, womenshealth.gov

Cet article a été révisé par Katie Hilton, sage-femme et puéricultrice au Royaume-Uni.

N’hésitez pas à demander de l’aide et des conseils.

Contactez toujours votre médecin si vous pensez que vous ou votre bébé êtes malades. Contactez-le également si vous pensez que votre bébé ne reçoit pas assez de lait ou si vos seins sont douloureux en permanence.

Si vous avez des questions ou besoin d’aide et de conseils, contactez votre sage-femme, votre puéricultrice ou votre spécialiste de l’allaitement.