À quel âge, les premiers pas ?

Les premiers pas de l'enfant sont pour de nombreux parents un événement attendu avec impatience. Le médecin et orthopédiste pédiatrique Göran Kendorf explique le développement fascinant de l'enfant de la marche à quatre pattes à la marche debout.

Magazine BABYBJÖRN – À quel âge l'enfant fait-il ses les premiers pas ? L'apprentissage de la marche chez l'enfant.
L'âge où l'enfant acquiert la capacité de se tenir debout est en général d'environ huit à dix mois.
Photo : Johnér

Lorsque l’enfant est capable de se déplacer, en rampant par exemple, un autre défi l’attend : celui de se tenir debout et faire ses premiers pas.

Le développement moteur du bébé suit naturellement son cours depuis la naissance, mais ce n’est que lorsque l’enfant est capable de ramper ou de se traîner que vient la grande « émancipation ». Cette émancipation ne signifie pas que l’enfant ne veut plus être avec ses parents mais que ses capacités motrices se sont développées et qu’il est prêt pour la prochaine étape.

Deux étapes du développement qui en général se produisent en même temps.

Que se passe-t-il après le stade de la marche à quatre pattes ? Göran Kendorf explique que ramper et se tenir assis sans aide sont deux étapes du développement qui en général surviennent à peu près en même temps.

« Un enfant qui commence à marcher essaye de passer de la position assise à la position debout en utilisant d’abord la partie supérieure de son corps, et plus précisément ses bras et ses mains. Il développe ensuite la motricité de des jambes, des pieds et des hanches. Tout comme pour la marche rampante, ce développement est progressif de la tête aux pieds ».

Première partie : À quel âge bébé rampe-t-il ?

De la position debout à la marche

Il reste beaucoup à acquérir avant qu’un enfant qui se tient debout puisse faire ses premiers pas. Göran Kendorf nous explique :

« Il y a des jeunes enfants qui, dès l’âge de huit mois, sont capables de se tenir debout. Ils se balancent d’avant en arrière pour trouver l’équilibre.

Mettre un pied devant l’autre exige l’activation de beaucoup de muscles dont plusieurs fonctionnent de manière autonome et sont commandés par le cerveau sans que nous ayons à réfléchir.

L’âge où l’enfant acquiert la capacité de se tenir debout est en général d’environ huit à dix mois, mais il n’est pas anormal que cette faculté se développe entre neuf et dix-huit mois. »

Apprendre la propreté ? 5 signes pour savoir si votre enfant est prêt

Comment encourager un enfant à marcher ?

Les parents aimeraient faciliter et même accélérer le développement de leur enfant. Comment aider un enfant qui est sur le point d’apprendre à marcher ? Göran Kendorf explique :

« Si vous voulez encourager votre enfant à marcher, il est possible d’utiliser les dispositifs d’aide comme le trotteur, ou youpala. Il faut néanmoins se souvenir que ceux-ci ne sont pas adaptés à tous les enfants. Certains préfèrent simplement se lever et marcher avec l’aide de leurs parents. Comme toujours, tout cela doit être pensé en fonction des désirs apparents du bébé ».

Si le temps passe et que l’enfant ne marche toujours pas.

Si le temps passe et que l’enfant ne marche toujours pas, Göran Kendorf conseille de consulter un spécialiste en pédiatrie. Les inquiétudes seront, espérons-le, dissipées. Les services de pédiatrie pourront vous fournir les conseils et les recommandations nécessaires si vous avez besoin d’une aide spécialisée.

Quand les 5 sens de l’enfant sont-ils pleinement développés ?

Pour apprendre à marcher, les enfants doivent être parvenus suffisamment loin dans leur développement moteur pour pouvoir maintenir leur équilibre et mettre un pied devant l’autre », explique Göran Kendorf.

À quel âge, les premiers pas ? « À quel âge et comment cela se produit peut varier énormément. Comme je l’ai dit, cet âge peut varier entre neuf et dix-huit mois sans que cela soit anormal. Enfin et surtout, les couches obligent le bébé à marcher les jambes plus écartées, mais ce n’est pas nécessairement un inconvénient !

Magazine BABYBJÖRN – L'orthopédiste pédiatrique Göran Kendorf.
 
Photo : BabyBjörn

Göran Kendorf

Situation familiale : marié et papa de six enfants dont deux qui vivent sous son toit
Profession : médecin, spécialiste en orthopédie pédiatrique et en médecine générale
Formation : Göran a grandi dans la banlieue sud de Stockholm et il en éprouve une certaine fierté. Il a travaillé par le passé au service d’orthopédie pédiatrique de l’Hôpital pour enfants Astrid Lindgren de Solna où il a beaucoup étudié les pieds et les hanches des enfants. Depuis 2014, il tient un cabinet privé d’orthopédie pédiatrique dans le centre de Stockholm.