À propos de la tête et du cou du nourrisson, saviez-vous que...

Imaginez que votre tête pèse un tiers du poids de votre corps ! C'est le cas pour les nourrissons. Pendant les cinq premiers mois de la vie d'un bébé, les muscles de son cou ne sont pas suffisamment forts pour maintenir sa tête droite sans cale-tête bébé approprié.

Magazine BABYBJÖRN – Le nourrisson renforce son cou.
 
Photo : BabyBjörn

Le cou du bébé fait souvent l’objet de questions de la part des nouveaux parents. On y associe souvent le concept de « position sur le ventre » : il s’agit des moments que les tout-petits passent sur leur ventre lorsqu’ils sont éveillés pour développer les muscles de leur cou et de leur nuque.

« Jouer sur le ventre, dormir sur le dos », telle est la recommandation en Suède. Et quelques minutes de jeu sur le ventre par jour suffisent !

« Dès la naissance, le nourrisson dispose d’une sorte de tonus musculaire et il essaye déjà de relever sa lourde tête sur le ventre de sa maman après l’accouchement », explique Camilla von Lörinszky de la clinique de physiothérapie pédiatrique Barnsjukgymnasten.

Le nouveau-né essaye déjà de relever sa tête juste après l’accouchement.

Les bébés aiment étudier leur environnement et prennent par exemple du plaisir à regarder les motifs limpides des écrans de téléphones portables. Mais ce qui les intéresse le plus, ce sont les visages.

S’allonger sur le ventre est aussi, pour le tout petit, une forme de jeu qui favorise énormément son développement moteur. Prenez l’habitude de mettre votre enfant éveillé sur le ventre, plusieurs fois par jour, en restant proche de lui.

Développer le cou du nourrisson

« Lorsqu’il est éveillé, l’enfant aime bien reposer sur le ventre. Les muscles du cou se forment naturellement et sa motricité se développe », ajoute Camilla von Lörinszky.

Elle prend soin de souligner que les parents ne doivent pas muscler le cou de leur bébé au sens propre du terme mais, néanmoins, ils peuvent jouer avec lui de façon à renforcer ses muscles.

Même lorsqu’on utilise un porte-bébé, le nourrisson va développer son cou en essayant de regarder de temps en temps vers le visage de son parent. »

Texte : Anna-Maria Stawreberg