Bébé 1 an : le développement des sens

La vision des bébés est floue pendant les trois premiers mois. S'ils voyaient avec la même précision que nous, les adultes, la quantité d'impressions visuelles pourrait être écrasante. Découvrez comment ses sens se développent au cours de la première année de bébé.

Magazine BABYBJÖRN – Bébé 1 an : un bébé entraîne les muscles de sa nuque et développe ses sens au cours de sa première année.
 
Photo : BabyBjörn

Le développement est étonnamment rapide au cours de la première année de bébé, mais beaucoup de sens sont déjà bien développés dès la naissance. La vision des bébés est floue pendant les trois premiers mois, et il peut y avoir une raison à cela.

S’ils voyaient avec la même précision que nous, les adultes, la quantité d’impressions visuelles pourrait être écrasante. C’est probablement ainsi que la nature le protège contre l’intensité du monde environnant. Porter un petit bébé tourné face à son parent est une autre façon de le protéger.

La vision du bébé est floue pendant les trois premiers mois.

La vision des couleurs n’est pas totalement développée à la naissance. C’est seulement à l’âge d’un mois que le bébé peut distinguer les couleurs et qu’il commence à pouvoir suivre un objet des yeux. À environ trois mois, la vision stéréoscopique, la capacité à percevoir les reliefs et les profondeurs, se développe.

Tous les sens en alerte

Quand l’enfant naît, son ouïe est bien développée et le bébé reconnaît les voix des membres de sa famille. Le goût est aussi déjà développé, et les échographies en 3D montrent que le bébé in utero préfère le sucré à l’amer.

L’odorat fonctionne dès la naissance et, parmi toutes les odeurs, le nouveau-né reconnaît celles de ses parents et du lait maternel, en particulier.

L’enfant préfère le sucré à l’amer.

« En vérité, les tout-petits utilisent tous leurs sens, alors que nous, les adultes, nous avons tendance à être beaucoup plus visuels. Mais pour un bébé, l’odorat, la vue, le toucher, l’ouïe et le goût constituent ensemble le monde qui l’entoure », explique Gustaf Gredebäck, chercheur en pédiatrie au Laboratoire Enfants et Bébés de l’Université d’Uppsala.

Ce que l’on considérait autrefois comme des réflexes chez l’enfant, tels que les réflexes de succion, d’enfouissement, de préhension ou de marche automatique, on sait aujourd’hui qu’ils répondent à un besoin d’apprentissage.

« Les nouveau-nés comprennent beaucoup de choses et ne sont pas autant régis par les réflexes qu’on le croyait il y a seulement vingt ans. Les actions d’un bébé sont généralement déclenchées par une sorte de besoin d’apprentissage », dit Gustaf Gredebäck.

Le développement des sens chez l’enfant

  1. Vue. Pendant les trois premiers mois, la vision du bébé est floue. À environ un mois, l’enfant commence à distinguer les couleurs.
  2. Ouïe. L’ouïe de l’enfant est bien développée. Il entend déjà dans le ventre de sa mère.
  3. Goût. Les nouveau-nés sont des petits gourmets qui ont une préférence nette pour le sucré. Ils aiment moins l’acide, le salé et l’amer.
  4. Odorat et toucher.L’odorat et le toucher fonctionnent dès la naissance et le bébé est sensible au contact physique, qui stimule la sécrétion d’endorphines aux effets bénéfiques.

Texte : Anna-Maria Stawreberg