Congé maternité au Brésil

Pendant son congé de maternité, Carina est partie avec sa famille au Brésil. La simplicité du mode de vie chez ses parents brésiliens les a obligés à ralentir leur propre rythme, mais ils ont pu faire un périple en voiture entre São Paulo et Rio de Janeiro et profiter des très nombreuses et belles plages.

Magazine BABYBJÖRN – Pendant ses congés maternité, Carina est partie au Brésil. Son fils de cinq ans profite de la plage.
 
Photo : Privée

D’abord le Nigeria, puis le Brésil

Deux choses étaient essentielles pour que Carina et son mari Ike puissent entreprendre ce voyage au Brésil avec leurs enfants. Comme pour la plupart des gens, l’aspect financier était important.

– « Nous avions déjà fait un long voyage à la fin de l’année 2015. Nous sommes allés au Nigeria où nous avons visité la famille d’Ike pendant six semaines. Il nous a fallu alors planifier nos finances pour qu’elles puissent nous permettre de tenir pendant un voyage d’une durée similaire au Brésil. »

Deux choses étaient essentielles pour que la famille puisse entreprendre ce voyage.

Le voyage au Brésil tomba un peu de manière imprévue en raison des travaux de rénovation sanitaire qui devaient être réalisés dans leur appartement de Sollentuna, à côté de Stockholm. Comme leur fille Zoé venait de naître, ils décidèrent de partir au loin pendant la durée des travaux, et optèrent pour un séjour de sept semaines au Brésil ! Carina raconte comment ces travaux de rénovation sanitaire se sont transformés en un voyage riche en aventures.

– « Le mois avant le départ, nous avons vécu dans une maison empruntée à Sollentuna. Bien que ce fût difficile financièrement, nous avons réussi à nous éloigner des travaux et faire de nouveau un long voyage pour cette fois visiter ma famille au Brésil. »

Un périple brésilien

L’autre point important à régler à l’avance, était la question de l’hébergement au Brésil.

– « J’ai beaucoup d’oncles et tantes au Brésil auxquels j’ai rendu visite par le passé, mais jamais avec Ike et mes enfants. »

L’hébergement ne fut néanmoins pas un problème. Les tantes et les oncles de Carina ont ouvert grand leur porte et la famille a partagé son temps entre São Paulo et Bertioga, une côtière proche de São Paulo.

– « Nous avons loué une voiture et nous avons pas mal tourné. De São Paulo jusque chez mes oncles au nord de Minas Gerais, puis à Rio de Janeiro et le long de la côte par Paraty et retour à São Paulo. Une virée fantastique mais intense de deux semaines. »

Magazine des parents BABYBJÖRN – Carina en congé maternité avec sa famille au Brésil.
Diplômée des sciences sociales, Carina Svensson Ohajekwe et Zoe, neuf mois, ainsi que son mari Ike, sont partis au Brésil. Caleb, leur fils de cinq ans, était aussi du voyage.
Photo : Privée

Logement intergénérationnel

La simplicité du mode de vie chez sa famille brésilienne a entraîné un changement de rythme. Il en va autrement à Sollentuna où les journées sont bien remplies. Carina raconte les autres expériences nouvelles qu’elle a pu vivre avec ses enfants au cours du voyage.

– « La vie familiale en commun a constitué la plus grande différence. Dans ma famille au Brésil, trois générations vivent ensemble sous le même toit. Ce sont mes oncles et mes tantes, mes cousins et leurs enfants. Et depuis que sommes revenus à la maison, mon fils parle souvent de la plage, il a hâte d’y retourner.

Mon fils parle souvent de la plage, il a hâte d’y retourner.

Tous ceux qu’ils ont rencontrés n’arrivaient pas à comprendre comment Carina et Ike pouvaient rester aussi longtemps à la maison avec les enfants sans travailler, tout en touchant des allocations.

– « Un cousin brésilien m’a demandé la semaine dernière si j’avais recommencé à travailler. Je suis extrêmement reconnaissante du fait que nous ayons en Suède cette possibilité de pouvoir rester à la maison avec les enfants pendant si longtemps, surtout quand je compare avec mes cousins, au Brésil, ou avec les frères et les sœurs d’Ike au Nigeria. Au Brésil et au Nigeria, cela peut varier selon que vous travaillez dans le public ou le privé mais le congé parental légal va d’environ 4 à 6 mois. Au Nigeria, on ne peut pas toujours compter dessus, souvent les allocations ne sont pas versées. »

Lorsqu’on demande à Carina s’il était possible de maintenir les routines familiales en voyage, elle éclate de rire.

– « Ça ne fonctionnait pas du tout, nous n’avons même pas essayé. Certains s’en seraient certainement mieux sortis que nous mais, pour nous, le défi a été de retrouver nos routines une fois de retour à la maison. Il nous a fallu deux semaines avant d’avoir réellement l’impression d’avoir atterri. »

 

Les six choses à faire pendant mon congé de maternité au Brésil

  1. Savourer un café brésilien, du pain fraîchement cuit et des fruits frais pour le petit déjeuner
  2. Faire des promenades sur la plage, du football et se baigner au crépuscule, une très bonne idée lorsque vous avez des enfants en bas âge et que vous voulez éviter le gros de la chaleur.
  3. Boire énormément de boissons fruitées et de frappés aux fruits – de préférence sur la plage et avec du manioc frit.
  4. Manger des poissons grillés dans un restaurant avec vue sur la mer, surtout grillés à la brésilienne ! Il y a un restaurant fantastique à Jabaquara, un quartier de Paraty.
  5. Profiter des merveilles de la nature avec toutes les collines et les montagnes de Rio et Minas ! C’est tout simplement divin. On peut atteindre des chutes d’eau et se baigner sans devoir faire de grandes randonnées.
  6. Nager sous la pluie tropicale, et pourquoi pas dans les flaques d’eau qui se sont formées ? Idéal quand le soleil revient.