Sept signes que vous attendez un enfant

On ne voit encore rien, vous venez juste d'avertir vos proches et vous vous attendez donc à aller comme d'habitude. Cependant, votre corps est submergé d'hormones et plus RIEN n'est comme avant.

Magazine BABYBJÖRN – Une femme assise devant son ordinateur en train de bâiller.
En un mot comme en cent, la fatigue de la grossesse.
Photo : Johnér
  1. La fatigue. Vous pensiez savoir ce qu’est la fatigue, mais voilà maintenant que vous vous endormez dans le bus qui vous ramène chez vous après le travail, à 17 heures, que vous devez faire une micro-sieste dans la salle de repos du personnel pour pouvoir continuer votre journée, et que vous vous effondrez en pleurs, épuisée, le soir à 20 heures. En un mot comme en cent, la fatigue de la grossesse.
  2. Les nausées. Pouvoir se lever le matin avec calme et sérénité, aller aux toilettes puis déguster une tasse de café, c’est désormais de l’histoire ancienne. Maintenant, il faut le plus rapidement possible avaler quelque chose pour éviter de rester accroupie au-dessus des toilettes pendant toute la matinée. Ajoutez à cela un état nauséeux vingt-quatre heures sur vingt-quatre, sept jours sur sept.
  3. La faim. Les recommandations en matière de nutrition et de santé préconisent de manger un fruit supplémentaire par jour pour le bébé. Nous pensons que la maman a besoin de beaucoup plus que cela pour pouvoir tenir le coup. Grignoter en permanence devient soudain tout à fait normal : sandwiches, biscuits, noix, viennoiseries, yaourts, agrumes… vous avez toujours un petit creux ! Conseils d’alimentation pendant la grossesse
  4. La sensibilité aux odeurs. L’odeur de votre partenaire est-elle soudainement devenue insupportable alors que vous aimiez autrefois son parfum ? Le métro ou le bus sont-ils maintenant vos pires ennemis et le seul moyen de survivre est de couvrir votre bouche et votre nez d’un foulard ? Ces sensations, nous les connaissons bien.
  5. Les modifications de vos seins. Habituellement petits et souples, ils sont maintenant deux fois plus gros, plus durs et plus douloureux qu’ils ne l’ont jamais été. Et oui, il n’y a pas que votre ventre qui se développe pendant la grossesse !
  6. Les troubles du goût. Vous avez toujours adoré la cuisine thaïe mais maintenant, l’idée même vous provoque des haut-le-cœur. Le café du matin, autrefois indispensable, est aujourd’hui la dernière chose qui vous tente. Votre goût vous joue vraiment des tours et vous voilà prise d’envies soudaines et inattendues.
  7. Les sautes d’humeur. La personne la plus calme et la plus stable du monde peut soudainement devenir furibonde ou s’effondrer en sanglots. Les hormones qui ont pris possession de votre corps vivent leur petite vie et vous dévoilez à ceux qui vous entourent des facettes de votre personne dont vous ignoriez vous-même l’existence.