Les 10 raisons qui me font regretter mon ventre rond

Après avoir porté votre bébé pendant neuf mois dans son ventre toujours plus rond, l’arrêt brutal de la grossesse est parfois déstabilisant. Une maman nous parle de ses regrets concernant son ventre rond.

Magazine BABYBJÖRN – Pourquoi je regrette mon ventre rond, voilà ce qu’explique la directrice artistique et blogueuse Nicola Friend tout en regardant en direction de son ventre.
Rien de mieux pour engager la conversation – Il n'y a jamais de silence gênant en présence d’un ventre rond bien visible.
Photo : Nicola Friend

Je dois d’abord avouer que j’ai eu la chance d’avoir une grossesse plutôt sereine. En fait, j’ai aimé être enceinte et apprécié la plupart des choses associées à cet état, à l’exception du manque de sommeil.

Bien sûr, l’amour que j’ai pour mon petit trésor de douze semaines est plus fort maintenant qu’elle est hors de mon ventre, mais il est naturel de regretter la fin de ces neuf mois de grossesse. C’est en tout cas mon opinion.

Voici les 10 choses que je regrette

  1. Rien à planifier.
  2. Une garde-robe rétrécie.
  3. Rien de mieux pour engager la conversation.
  4. Les coups de pied.
  5. Un ventre tendu.
  6. Un corps informe.
  7. Des cheveux plus épais.
  8. Et des ongles !
  9. Yoga prénatal.
  10. Et enfin… les gens vous traitent comme une fleur fragile.

1. Rien à planifier. Quand le bébé est dans votre ventre, vous pouvez aller partout, prendre un escalator ou passer une soirée au théâtre. Le bébé prend plaisir à vous accompagner, bien en sécurité dans votre ventre. Sitôt qu’il en est sorti, le transporter est beaucoup plus compliqué. Les poussettes et les escaliers mécaniques ne vont pas bien ensemble.

Les bienfaits de porter son bébé dans un porte-bébé

2. Une garde-robe rétrécie. C’est une excellente chose, et vous pouvez ne pas me croire, mais j’ai trouvé que d’être forcée à avoir une « garde-robe capsule » procurait beaucoup de liberté. Tout est plus facile quand vous avez peu de vêtements, de la préparation du matin au planning des lessives.

En savoir plus sur les vêtements de grossesse : Comment habiller son ventre rond

3. Rien de mieux pour engager la conversation. Il n’y a jamais de silence gênant en présence d’un ventre rond bien visible. Certes, il y a de fortes chances que la conversation tourne autour de ce petit être humain qui grandit en vous, mais cela a toujours été un plaisir pour moi. C’est pareil une fois que bébé est là, du moins tant qu’il est à vos côtés !

4. Les coups de pied. C’était surréaliste mais réconfortant. De temps en temps, maintenant, il m’arrive de confondre les gargouillements de mon estomac avec un coup de pied. Je sens instinctivement mon ventre avant de comprendre que c’est dans son lit qu’elle donne maintenant ses coups de pied. Ce qui m’amène à…

Il est aujourd’hui aussi fripé que la peau d’un retraité qui a lézardé trop longtemps au soleil.

5. Un ventre tendu. Mon ventre n’a jamais été aussi ferme que pendant ma grossesse, sauf peut-être pendant mon adolescence. Il est aujourd’hui aussi fripé que la peau d’un retraité qui a lézardé trop longtemps au soleil.

Magazine BABYBJÖRN – Conseils de grossesse de la maman blogueuse Nicola Friend, ici avec son bébé sur la plage.
De temps en temps, maintenant, il m’arrive de confondre les gargouillements de mon estomac avec un coup de pied, et je sens instinctivement mon ventre.
Photo : Nicola Friend

6. Un corps informe. Ou plutôt un corps de femme enceinte jusqu’aux yeux. Mes obsessions habituelles le concernant semblaient disparaître à mesure que mon ventre grossissait. Tout est une question de perspective, mais avec ce ventre énorme à l’avant, mes jambes et mes fesses avaient l’air minuscule en comparaison !

Conseils pour la grossesse : Choses à faire et à ne pas faire pour une grossesse sereine

7. Des cheveux plus épais. Oh, combien je pleure chaque mèche qui tombe maintenant. Mes cheveux d’habitude si fins bénéficièrent pendant la grossesse de ce don de Mère Nature qui permet à chaque mèche de tenir. Ils sont devenus épais, denses et soyeux. J’ai même réussi à les boucler durablement. Ils ne graissaient plus non plus. Ces avantages me seraient bien utiles maintenant que je bataille à nous rendre, mes cheveux et moi, présentables tous les matins.

8. Et des ongles ! Mes ongles en général rongés poussaient plus rapidement, ce qui signifie qu’ils avaient souvent l’air présentables, pour une fois. De plus, pendant ces longues semaines à attendre l’arrivée du bébé, ils ont aussi été régulièrement vernis.

En savoir plus sur la grossesse : Les 7 choses à NE PAS dire à une femme enceinte

9. Yoga prénatal. C’est sympa (ou pour le dire autrement facile). Nous étions toutes des femmes dans le même bateau, avec les mêmes soucis, et c’était absolument relaxant.

10. Et enfin… les gens vous traitent comme une fleur fragile. « Laissez-moi porter vos sacs », « Voulez-vous vous asseoir ? ». J’ai conservé toutes mes capacités tout au long de ma grossesse, mais ces petites attentions vous donnent l’impression d’être différente, et tout le monde aime ce sentiment. Je pense que si nous étions toujours traitées comme des femmes enceintes, le monde serait un endroit plus agréable.

Lire tous les articles de Nicola ici

Magazine BABYBJÖRN – Portrait de Nicola Friend, directrice artistique, blogueuse et maman.
 
Photo : Nicola Friend

Nicola Friend

Âgée de 31 ans, je suis directrice artistique, écrivaine et photographe. Je suis aussi la maman d’une petite fille née en décembre 2016. Après dix ans d’expérience dans le secteur des magazines, je suis actuellement en congé de maternité du magazine Gurgle, dont j’assure la direction artistique, la mise en page du format papier et du site web, ainsi que des récits photographiques.

Je vis à proximité de Londres dans ce qu’un Américain qualifierait de « fixer-upper », autrement dit une maison a rénover. Nous envisageons de faire les travaux, enfin… nous voulons rénover la maison avant l’arrivée de notre bébé !