4 astuces pour soulager les coliques du nourrisson

Dès les premières semaines de bébé, elles apparaissent… les coliques du nourrisson. Pas de panique ! Le papa blogueur Pierre a dû y faire face avec ses deux filles et nous livre ses 4 meilleurs remèdes.

Magazine BABYBJÖRN – Un papa avec son bébé vous donne des remèdes pour soulager les coliques du nourrisson.
Courage à tous les parents qui sont confrontés aux coliques du nourrisson. Restez zen ! Elles sont temporaires.
Photo : monpapa.fr

Comment soulager les coliques du nourrisson ? Très douloureuses pour les petits bouts et angoissantes pour les parents les coliques se caractérisent par des pleurs intenses, un visage rouge et des douleurs abdominales entrainant tortillements, tensions des poings et recroquevillement du petit corps endolori.

4 astuces pour soulager les coliques de bébé

Voici les remèdes pour soulager les coliques du nourrisson qui ont fonctionné sur mes deux filles Luna et Maëlie, toutes deux en proies à de violentes crises lorsqu’elles étaient bébés :

1. LE PORTAGE. Porter bébé le rassure, masse son ventre et le calme. L’odeur de papa ou maman, les mouvements du corps , lui permettent de se détendre et calme naturellement la douleur. Et puis quitte à souffrir, être tout contre son parent aide à gérer le stress et la tension, et soulage pas mal les coliques. Je portais mes enfants soit tout contre moi, leur ventre collé à mon torse en peau à peau soit sur mon avant bras à plat ventre. Les 100 pas je les ai fait et refait tout en chantant des comptines. Mon seul regret : ne pas avoir enclenché un podomètre à chaque fois : avec un bébé la demi- heure de marche quotidienne recommandée est largement accomplie !

Les bienfaits de porter son bébé dans un porte-bébé

soulager colique bebe mon papa

2. LES MASSAGES. À distance du biberon pour éviter les régurgitations , dans une pièce suffisamment chauffée pour ne pas que bébé ait froid, je procédais à un massage circulaire de leur petit ventre. Une technique pour soulager les coliques de bébés qui fonctionne aussi très bien, c’était de replier les jambes des filles contre leur ventre et de décrire des cercles tout en tenant les pieds. Tout ceci afin de permettre un meilleur transit et l’expulsion plus aisée des gaz responsables des désagréments.

3. LA CHALEUR D’UNE BOUILLOTE spéciale bébé en forme de peluche garnie de noyau de cerise ou de graines de lin a toujours aidé à soulager les coliques. Ici la bouillotte lapin nous suivait partout. A l’intérieur une sorte de poche contenait les graines , hop une minute au micro-onde et la chaleur était parfaite. Et puis, la bouillotte c’est pratique pour les cervicales endolories de papa après avoir porté bébé des heures et des heures !

4. DES SÉANCES D’OSTÉOPATHIE pour aider bébé à passer le cap. A l’aide de douces mobilisations l’ostéopathe rétablit une harmonie physique et  neurologique. Ce n’est pas miraculeux c’est à dire que les coliques ne disparaissent pas du jour au lendemain mais je suis sûr que cela a aidé les filles à aller mieux et puis notre ostéopathe est douce et à l’aise avec la manipulation des bébés, rassurez-vous aucun craquement de vertèbres n’est au programme !

Le plus difficile dans tout cela : rester zen !

Soulager coliques nourrison mon papa

En savoir plus : La théorie de l’attachement

Bien entendu j’ai aussi filé à la pharmacie suppliant de me donner Le produit miracle et j’ai du coup tenté l’homéopathie, les biberons anti colique, les tétines en tout genre, le lait spécial épaissi, les tisanes aux plantes bio. J’ai acheté des vêtements moins serrés,  en bref tout …

Cependant aucun produit miracle n’a réellement eu l’effet magique escompté. Le plus difficile dans tout cela : rester zen ! Ne pas appréhender la fin de journée, moment le plus propice aux terribles coliques. Garder son calme face aux pleurs de son enfant après une dure journée de travail n’est pas toujours simple alors il faut faire équipe et se relayer avec la maman ou un autre membre de la famille.

Courage à tous les parents qui sont confrontés aux coliques du nourrisson.

Quand on est dans cette phase de colique on pense que l’on ne sen sortira jamais . D’ailleurs nous n’invitions plus personne à diner le soir car les crises étaient parfois bien longues et du coup il était impossible pour nous de manger en même temps. Les coliques du nourrisson c’est, je pense, un mauvais moment à passer tant pour le bébé qui a mal que pour le parent désemparé que j’étais.

Un peu comme plus tard la poussée dentaire, les coliques du nourrisson sont temporaires. Pour Maëlie il a fallu attendre la diversification alimentaire pour que ses coliques ne soient qu’un lointain souvenir ! Courage à tous les parents qui sont confrontés en ce moment même à ces coliques du nourrisson.

Un papa de trois enfants raconte comment la vie change au fur et à mesure que la famille s’agrandit

 
Photo : Pierre Bel

Pierre Bel

Lieu de résidence : Saint-Céré, dans la campagne française

Emploi : dirige l’espace monpapa.fr qui raconte la vie de sa petite famille (mon site est pour le moment en travaux)

Situation familiale : marié et papa de deux petites filles, Luna et Maëlie

Lire tous les articles de Pierre Bel ici