8 conseils pour jeune maman : survivre aux premières semaines

Les premières semaines à la maison avec un nouveau-né peuvent être de véritables montagnes russes, physiquement, émotionnellement et mentalement. Voici nos conseils pour jeune maman, sans coupures et sans filtres, pour permettre de survivre à ces premières semaines en compagnie d’un nouveau-né.

Pendant ma grossesse, j’ai reçu des tonnes de conseils. Profite de dormir tant que tu le peux.Dis au revoir aux restaurants.Sors chaque jour pendant quelques minutes. Choisis des aliments que tu peux manger d’une seule main ! En lisant les histoires réelles, les récits de fiction et les tourments exagérés de la maternité, je n’avais aucune idée de ce à quoi je devais m’attendre.

À LIRE AUSSI : Après l’accouchement –– à quoi s’attendre pendant la période post-partum

Je suis sûr, et je le sais, nous sommes dans le même bateau. Conservez nos conseils pour jeune maman dans vos favoris et je vous le promets : vous survivrez sans problème à ces premières semaines en compagnie de votre bébé.

1. Demander de l’aide

Lorsque je rendais visite à mes amies qui avaient des nouveau-nés, avant d’avoir moi-même des enfants, je regrette qu’elles ne m’aient pas dit de me bouger les fesses et de faire la vaisselle, ou de leur permettre de prendre une douche ! Je ne savais pas que c’est ce qui aurait vraimentfait l’utilité de ma visite. N’ayez pas peur de demander de l’aide à vos amis et à votre famille. Ils veulent vous aider, mais ils ne savent pas toujours ce dont vous avez besoin.

N’hésitez pas non plus à vous adresser à des professionnels si vous souhaitez respirer un peu, si vous avez besoin de conseils en matière d’allaitement ou de sommeil ! Les thérapeutes, les infirmières pour bébés, les nourrices, les conseillères en allaitement et les doulas postnatales peuvent vous faciliter la vie, et faire appel à l’une de ces personnes ne diminue en rienvotre capacité à être mère.

POUR EN SAVOIR PLUS : 7 conseils sur l’allaitement pour les nouvelles mamans

2. Établir une routine

Les bébés développent très tôt leurs propres habitudes, aussi vous devez faire attention aux signaux et aux cris de bébé pour commencer à établir cette routine. Vous pourrez ainsi savoir à quoi vous attendre, même si bébé ne suit pas toujours le programme ! Certaines mamans aiment adopter la routine « manger, dormir, jouer », d’autres « manger, jouer, dormir ».

Peut-être voudrez-vous créer la vôtre. Un conseil d’une vétérane à l’intention d’une jeune maman : utilisez une application ! J’ai enregistré sur mon téléphone les heures de tétées et de sommeil de mon fils et, quand il est devenu plus âgé, tout ce qui concernait son ventre et les moments de lecture. Dès que je voyais des motifs de répétition, c’était comme une révélation. Même si vous n’avez qu’un infime contrôle sur ce qui peut paraître totalement chaotique, c’est une énorme victoire.

À LIRE AUSSI : À ne PAS faire après l’accouchement

Contrairement aux célébrités, vous ne ressemblerez généralement pas à la personne que vous étiez avant l’arrivée de bébé, après votre accouchement.

3. Allez vous promener, prenez une douche, buvez du café, vérifiez vos courriels

Trouver 40 minutes par jour (10 pour une promenade, 10 pour une douche, 10 pour un café et 10 pour les mails) vous aideront à être vous-même et pas seulement une « maman ». Bien sûr, vous pouvez passer ces minutes comme bon vous semble. Personnellement, je consacrais 10 minutes à me maquiller, même si je n’allais nulle part ! Si vous êtes seule, placez bébé sur un coussin relax de type Boppy ou dans un transat, bien en vue : vous pourrez prendre ainsi votre douche.

En savoir plus sur nos transats

4. Faire des choix sains

Vous pourrez vous sentir un peu déprimé après le retour à la maison avec votre nouveau-né. Votre humeur sera changeante et, contrairement aux célébrités, vous ne ressemblerez généralement pas à la personne que vous étiez avant l’arrivée de bébé, après votre accouchement. C’est tentant de manger tout ce qui vous fait envie. J’en sais quelque chose, vous pouvez me croire ! Et c’est parce que vous êtes fatiguée, parce qu’il est plus rapide de s’adonner à la malbouffe, parce que vous n’êtes pas satisfaite de votre corps. Aussi pourquoi se soucier de ce que vous mangez à ce stade, n’ai-je pas raison ? En fait, vous vous sentiriez beaucoup mieux si vous mangiez des aliments sains et nutritifs.

Essayez de vous nourrir de choses que vous pouvez manger d’une seule main, car vous allez devoir tenir, nourrir, faire roter et bercer votre bébé une bonne partie de la journée. Par exemple des amandes, des carottes, du granola à faible teneur en sucre ou une barre énergétique et du fromage à effilocher (cette dernière combinaison bizarre était ce que je préférais), et aussi beaucoup d’eau. Faites des provisions quelques semaines avant la date prévue pour que ces encas vous attendent à votre retour à la maison.

POUR EN SAVOIR PLUS : Douleurs d’allaitement, angoisses du soir et idées fixes

Je pouvais aller faire des courses, m’asseoir pour déjeuner et manger avec les deux mains, ou, mon compagnon et moi, nous pouvions sortir au restaurant.

5. Porter bébé

Ce conseil pour jeune maman ne s’adresse pas à tout le monde, à toutes les mamans comme à tous les bébés, mais porter votre nouveau-né peut être une excellente solution pour vous et votre enfant. J’ai commencé à porter mon fils lorsqu’il n’avait que quelques jours et le contact peau à peau a contribué à renforcer nos liens et notre relation d’allaitement

C’était aussi un moyen garanti de le faire dormir ! Une fois qu’il était bien blotti, j’allais me balader un peu et me dégourdir, et il avait pris l’air. Je pouvais aller faire des courses, m’asseoir pour déjeuner et manger avec les deux mains, ou, mon compagnon et moi, nous pouvions sortir au restaurant.

En savoir plus sur nos porte-bébés

6. Prenez soin de vos seins

Vous allez probablement essayer d’allaiter, même si ce ne sont que les premiers jours ou les premières semaines à la maison. La succion de bébé n’a rien d’une plaisanterie ; si votre partenaire ne vous croit pas, dites-lui de placer un doigt, bien propre, dans la bouche de bébé. Si vous avez des difficultés à obtenir une bonne prise, il peut en résulter des crevasses, des saignements ou même des boursouflures aux mamelons.

Veillez à bien laver ceux-ci après chaque repas et à les couvrir d’un gant de toilette froid. Appliquez ensuite un baume pour leur permettre de guérir. Massez aussi vos seins et utilisez des compresses chaudes pour déboucher les canaux.

POUR EN SAVOIR PLUS : 9 causes de douleurs liées à l’allaitement et conseils pratiques

7. Concentrez-vous sur vous et votre famille

Mon amie la plus proche et moi-même, nous avons été enceintes en même temps et nous avons constamment comparé nos observations. Et, naturellement, nous avons continué de faire la même chose lorsque nos bébés sont arrivés. Mais, parfois, comparer des observations peut vous donner l’impression d’échouer. Par exemple, si votre bébé ne prend pas du poids aussi rapidement, ou si votre amie réussit l’allaitement et vous non, ou même si le mari de votre amie change davantage de couches que le vôtre !

Je vous le certifie, quoi que vous fassiez, vous serez formidable. Le parcours de chaque famille est différent, aussi concentrez-vous sur ce qui est le mieux pour la vôtre.

8. N’oubliez pas que chaque étape est une étape, et qu’elle est temporaire

Votre nouveau-né ne sera pas une machine à manger presque aveugle, à tête branlante, qu’il faut à jamais nourrir toutes les deux heures. Et vous ne serez pas une femme de mauvaise humeur à qui il est interdit de faire de l’exercice pour le reste de sa vie. Pour moi, c’est ce que je ressentais !

Mais une amie m’a donné un bon conseil pour jeune maman, valable partout : si je me répétais sans cesse que chaque étape finirait par passer, qu’il y avait une lumière au bout du tunnel, cela m’aiderait à traverser chacune d’elles. Et ce fut le cas.

Kaitlin Severini

Correctrice freelance pour une édition de livres pour enfants, j’ai 35 ans, je suis la maman d’un petit garçon, Austin, et je vis depuis longtemps avec mon compagnon, Todd. L’année qui a précédé ma grossesse, j’ai vécu avec pour seul bagage un sac à dos de 70 litres et j’ai voyagé dans 12 pays en solitaire, avec Todd et avec des amis. À ce jour, Austin a vu La Joconde, bien qu’il préfère de loin les camions de pompiers. J’espère qu’un jour, il adoptera mon esprit aventureux et viendra faire de la randonnée avec moi.

Je vis juste en dehors de New York, dans mon New Jersey natal.