Bonjour bébé, adieu sommeil !

Avec un nouveau-né à la maison, il ne reste pas beaucoup de temps pour dormir. Découvrez les conseils de la maman blogueuse Victoria aux nouveaux parents épuisés pour qu'ils retrouvent du temps et des forces.

Magazine BABYBJÖRN – Le sommeil du bébé : Papa fait un bisou sur la tête de son nouveau-né.
 
Photo : Johnér

Ô doux sommeil… combien tu me manques !

Le manque de sommeil est probablement la seule chose à laquelle nous ne sommes pas préparés à la naissance des enfants. Les premiers mois avec un nouveau-né sont exténuants et je me suis un peu inquiétée d’avoir à les revivre.

Avant d’écrire ces mots, j’ai calculé le nombre d’heures de sommeil que j’ai eu par nuit, ces dernières semaines. Il n’y en a pas eu beaucoup, aussi je ne suis peut-être pas la personne la mieux placée pour écrire cela, mais je décide de le faire dans l’espoir qu’au moins vous ne vous sentiez pas les seuls dans cette situation.

Aménager un endroit pour langer dans la chambre à coucher.

Tous les conseils bien intentionnés comme profiter du sommeil du bébé pour dormir et ne pas se préoccuper de la vaisselle et du linge sale qui s’empilent sont totalement irréalistes. Il est exaspérant de se trouver sans assiette propre dans laquelle manger ou sans vêtement propre à se mettre. Voici plutôt quelques conseils qui permettent de gagner du temps. Nous les avons testés avec notre premier enfant et nous les suivons de nouveau pour respirer un peu entre tous les impératifs.

baby-sleepless-nursing-nappy-changing
Photo: thatsmybabyblog.co.uk

Dix conseils pour retrouver du temps et des forces (et se reposer)

  1. Aménagez un endroit pour langer dans la chambre à coucher avec à proximité des couches, des lingettes, de la pommade, quelques vêtements de rechange, des bavoirs et des châles d’allaitement. Nous avons également installé un adaptateur pour l’éclairage de nuit sur la lampe de chevet afin que le bébé ne soit pas réveillé par une lumière trop forte ou des mouvements inutiles.
  2. Les bébés ont envie de contact et de soutien, aussi les repas sont une excellente occasion d’interagir avec l’enfant. Mais comme ils ne disposent pas d’horloge interne, vous pouvez les aider à faire la distinction entre les repas pendant la journée en plein réveil avec beaucoup de contacts et de communication par les yeux, et les tétées de la nuit en état de somnolence. Essayez de donner ces repas nocturnes les yeux mi-clos. L’enfant peut vous imiter et se rendormir, et vous pourrez regagner tous les deux votre lit un peu plus vite.
  3. Si vous vous réveillez au moindre bruit de votre petit poupon (je devine votre sourire lorsque vous lirez ceci !), n’hésitez pas à vous relayer les week-ends pour faire la grasse matinée ou dormir avec le bébé dans une autre pièce pour que votre partenaire puisse récupérer et dormir tranquillement. Cela ne fonctionne pas toujours si l’enfant est nourri au sein et a soudain faim, mais dans ce cas il faut utiliser le conseil n° 2 ! Pendant cette période, même dix minutes de sommeil valent de l’or !
  4. Faites vos courses en ligne. Notre magasin d’alimentation sur le Web sauvegarde la liste de nos achats et il nous suffit d’un clic pour faire nos courses de base. C’est à la fois facile et rapide (vous pouvez même le faire en nourrissant l’enfant la nuit). Commandez des plats qui prennent peu de temps à cuire (j’ai pour règle une durée maximum de 15 minutes). Il est aussi bon d’avoir des provisions de thé, café et choses à grignoter pour les personnes qui viendraient à passer.
  5. Notez les heures où vous nourrissez habituellement l’enfant. Il existe des tas d’applications dédiées mais je préfère les noter dans une liste sur mon téléphone. Cela peut sembler une grande perte de temps mais vous pouvez ainsi savoir à quels moments de la semaine vous aurez un peu plus de temps pour dormir. Le meilleur moment pour moi s’est avéré être avant le dernier repas du soir, même si cela signifie que nous passons moins de temps ensemble en soirée. J’enregistre et remets à plus tard les films et les programmes que j’aurais aimé voir.
  6. Si vous avez aussi des enfants plus âgés, vous pouvez faire une liste de leurs repas et choses à faire, et la placer bien en évidence (nous l’avons mise sur notre réfrigérateur). Cette liste est utile si quelqu’un vient vous aider à la maison.
  7. Collez des étiquettes sur les armoires de la cuisine pour indiquer ce qu’elles contiennent. Elles permettront à vos invités (amis et famille) de trouver de quoi préparer le thé ou le café pendant que vous vous reposez. Vos visiteurs n’auront pas l’impression de fouiner dans vos armoires, et vous n’aurez pas à leur montrer où les choses se trouvent.
  8. La douche et l’habillage du matin prennent aussi un temps précieux. Choisissez des vêtements confortables et rapides à enfiler. Ce conseil est particulièrement important pour celles qui ont subi une césarienne. Minimisez les temps de maquillage et de coiffure au strict nécessaire car vous devez vous sentir vous-même, et si vous n’arrivez pas à vous laver les cheveux, il existe de bons shampoings secs. Les enfants peuvent dormir malgré un bruit étonnamment élevé. Moi-même, j’ai utilisé mon sèche-cheveux à côté de notre premier-né et cela ne l’a pas dérangé du tout (pareil pour l’aspirateur). Quelles qu’étaient vos habitudes auparavant, vous avez tout intérêt à les continuer, au moins certaines d’entre elles. Vous vous sentirez ainsi mieux et vous pourrez affronter le quotidien.
  9. Comment se fait-il qu’il y ait tant de lessives à faire pour un nouveau-né alors qu’il est si petit ? La pile de linge sale diminuera si vous utilisez beaucoup de bavoirs et de châles d’allaitement. Comme ils ne coûtent pas très chers en général, procurez-vous en suffisamment.
  10. Si vous avez un porte-bébé ou un objet similaire, placez-y l’enfant pendant que vous vous occupez à d’autres tâches. Le bébé aime être près de vous et la position verticale peut libérer ce petit rot qui se trouve bloqué, et permettre aussi d’instaurer de bonnes pratiques alimentaires. Une fois l’air emprisonné sorti, le bébé pourra boire plus de lait, sera mieux rassasié et plus satisfait au cours de la journée.

J’espère vraiment que ces conseils vous aideront autant qu’ils nous ont aidés, mais la liste est loin d’être complète. Aussi, si vous avez vous-mêmes des conseils à partager, n’hésitez pas !

 

Victoria

Je suis professeur d’anglais et j’ai toujours aimé écrire. J’ai commencé mon blog lorsque j’étais enceinte de sept mois de notre premier enfant, notre fils, né à notre grande surprise un mois plus tard, tel un cadeau de Noël. Quinze mois plus tard, nous avons eu une fille, ce qui fait que nous appartenons maintenant au club des familles avec deux enfants de moins de deux ans ! Ajoutez à cela un chiot fringant et vous obtenez une vie pour le moins animée. Mais je suppose que c’est ainsi que nous l’aimons !

thatsmybabyblog.co.uk