Nos services en ligne continuent. Les livraisons à domicile sont assurées et notre politique de retour a été prolongée jusqu’à 90 jours. Quelques retards de livraison éventuels sont néanmoins à prévoir. En savoir plus.

Créer des liens avec votre nouveau-né – comment un jeune papa doit-il s'y prendre ?

Devenir père est une expérience fabuleuse et gratifiante, mais qui peut aussi s'avérer déconcertante. Surtout au début. Les jeunes papas veulent aider, mais ne savent pas comment et ils ont l'impression que maman fait le gros du travail. Mais surtout, ne compliquez pas les choses ! Le docteur John Rich est un psychologue, enseignant et papa. Vous trouverez ici ses conseils pratiques pour créer des liens avec votre bébé.

En tant que jeune papa, vous pensez sans doute, « Je ne suis pas très utile. Ma compagne fait presque tout et j’ai l’impression d’être vraiment inutile ». Un grand nombre d’hommes pensent la même chose lorsqu’ils deviennent papas. Les nouveau-nés sont adorables, mais compliqués. Leurs gazouillis fondent nos cœurs, alors que leurs couches redéfinissent la notion que nous avions du transit intestinal. Avez-vous déjà eu à changer une couche où le contenu a mystérieusement migré dans le dos de votre bébé ? On adore nettoyer, non ? Ils rigolent, mais leurs pleurs nous réveillent aussi du plus profond des sommeils. Lorsque j’ai été papa pour la première fois, je me souviens du délice de pouvoir dormir quatre heures d’affilée. Quel luxe !

Tout au long de ce parcours, maman semble tout faire tandis que nous, on se sent totalement inutile.

Et lorsque votre bébé pleure, comment deviner ce qu’il veut. A-t-il faim ? Non. Il ne veut pas manger. Faut-il changer sa couche ? C’est fait. Il pleure toujours. Il a besoin de faire un rot. J’ai l’impression que mes tympans vont éclater, le volume monte d’un cran alors que je lui frotte le dos tout en le tenant sur mes genoux. Il est peut-être fatigué. Un petit tour en voiture semble l’avoir calmé. Ouf ! Bon, et moi, je suis qui déjà dans tout ça…

Vous venez de devenir parent ? Nécessaire pour bébé : que faut-il acheter ?

Et en plus, de nombreux jeunes papas ont l’impression que maman fait le gros du travail. Surtout si elle allaite. Il faut cuisiner, faire le ménage, se promener, donner à manger, nettoyer, parler, chanter, lire et faire des siestes. Pendant tout ce temps, maman semble tellement en faire, et nous, on se sent totalement inutile. On veut aider, mais on ne sait pas comment trouver notre place pour participer. Nous voulons aider notre compagne, qui est épuisée par le travail et le manque de sommeil. Et nous voulons aider notre nouvel enfant. Il est enfin arrivé, et nous n’arrivons pas à aider la situation.

Ne le prenez pas mal, mais maman pourrait avant tout avoir besoin de ne pas vous voir pendant quelques heures.

Si vous souhaitez participer, mais ne savez pas comment faire, voici le meilleur conseil que je peux vous donner : FAITES CE QUE VOUS FAITES D’HABITUDE, et prenez votre bébé avec vous pendant que vous le faites. Besoin d’aller faire des courses ? Dites à maman que bébé vous accompagne. Et pendant les courses, PRENEZ VOTRE TEMPS ! Ne le prenez pas mal, mais maman pourrait avant tout avoir besoin de ne pas vous voir pendant quelques heures. Elle pourra dormir, regarder la télé ou lire sans culpabilité. Et peut-être même pourra-t-elle… parler à ses amies sans être interrompue.

Pendant que vous attendiez l’arrivée de votre bébé, vous rêviez de ce que vous alliez faire une fois qu’il serait vraiment parmi vous. Vous lui envoyiez le ballon, et dès sa première tentative, il se lançait en arrière pour l’attraper du bout de ses doigts. Ou vous l’asseyiez pour lui raconter vos plus profondes croyances, et il acquiesce de la tête en vous disant de vous détendre et d’avoir confiance qu’il prend en compte tout ce que vous veniez de lui dire.

Et toutes vos envies  de jouer et parler sont parfaites. Mais au début, alors que le bébé ne peut toujours pas tenir sa tête seul, vous n’avez pas besoin de faire des choses compliquées. Il suffit d’être là. Laissez votre bébé entendre votre voix et vous regarder dans les yeux, et entendre la chaleur de votre ton. Rassurez votre enfant avec la force de vos mains et la largeur de vos épaules. Il suffit de lui consacrer du temps, de lui parler avec amour et tendresse, et c’est assez pour le moment.

Ne compliquez pas trop les choses.

Les jeux de rôles et les grandes discussions sont tous très bien, mais il suffit souvent de prendre votre bébé avec vous lorsque vous avez des choses à faire. Vous travaillez sur un projet ? Tant que rien de dangereux n’est présent, mettez le bébé dans le transat ou dans votre BABYBJÖRN et poursuivez votre travail. Vous voulez lire le journal ? Lisez-lui à haute voix.

Ne compliquez pas trop les choses. Pendant que vous vaquez à vos occupations quotidiennes, gardez votre bébé à proximité et racontez-lui à voix haute ce que vous faites. Ce n’est pas grave s’il ne comprend pas. Ce qui compte c’est le temps que vous lui consacrez et votre voix. Si l’article dans le journal parle d’un nouveau projet de construction, tournez-vous vers votre bébé et dites, « j’espère que cela ne va pas chambouler mon trajet pour aller travailler… Je prends normalement cette route, mais là, ils parlent de faire une déviation pendant les travaux qui vont durer quinze jours, comment je vais faire pour aller au bureau ? ». Chatouillez-le doucement ou approchez-vous et regardez-le dans les yeux. « Tu en penses quoi ? Je prends la rue du Président Wilson à la place ? » Remuez ses orteils. « Un peu compliqué, mais je crois que c’est la meilleure solution… J’espère que les travaux ne vont pas trop durer. »

Plus d’articles pour les nouveaux parents : Les premiers jours avec bébé : 9 conseils de soin pour bébé

Devenir papa peut sembler intimidant. J’étais mort de trouille quand ça m’est arrivé. Puis je me suis rendu compte que je n’avais pas besoin d’être Superman. Le bébé a juste besoin de tendresse, d’amour et d’être inclus. Votre enfant apprendra la confiance et l’estime de soi si vous le traitez comme il le mérite et en lui accordant toute la confiance du monde. Avec de l’expérience, vous verrez. Ce ne sont ni des mots ni un comportement particulier qui feront de vous un bon père. Les bons pères élèvent leurs enfants en fonction de leurs manières d’être et de leurs attitudes positives. Bonne chance pour cette nouvelle aventure. Rien n’est plus exigeant, ni plus gratifiant ou bouleversant que de vivre vos plus hautes aspirations en tant que père.

Le Dr John D. Rich, Jr. est un psychologue scolaire, il enseigne la psychologie à la Delaware State University, il est marié avec la fabuleuse Erin et père de deux adolescents. Le Dr Rich écrit sur la parentalité et l’éducation sur www.drjohnrich.com, et il est l’auteur du livre Positive Parenting, publié au printemps.