Allaiter, c'est facile, non ?

« Avec ma fille, j'ai failli abandonner plusieurs fois. » Le vécu de l’allaitement est quelque chose de très personnel. Florence, mère de trois enfants, nous raconte son expérience.

Magazine BABYBJÖRN – bébé allaité
 
Photo : Johnér

Chaque maman a son propre vécu de l’allaitement. Pour certaines, c’est une expérience douloureuse, cela ne marche pas du tout. D’autres adorent l’allaitement et veulent continuer très longtemps. Pour nombre de mamans, au fur et à mesure que l’enfant grandit, les choses sont plus ou moins faciles.

Nous avons demandé à Florence, mère de trois enfants et blogueuse à Bordeaux, de nos raconter son expérience de l’allaitement. Elle décrit une expérience différente pour chaque enfant.

Avez-vous allaité vos enfants ?

Oui, j’ai allaité mes trois bébés.

Combien de temps ?

L’allaitement de ma fille a duré 17 mois ! Pour mes deux garçons ça a été beaucoup plus court et plus compliqué, je les ai allaités pendant 2 mois puis en mixte avec des biberons jusqu’à 6 mois.

Avez-vous rencontré des difficultés ? Quels sont pour vous les avantages ?

Oh oui ! Pour ma fille j’ai failli baisser les bras plusieurs fois car elle réclamait très souvent le sein, tétait peu, s’endormait et réclamait à nouveau quelques temps après. J’avais l’impression que je m’y prenais mal. Mais j’ai tenu bon et quand l’allaitement s’est vraiment bien mis en place c’était très facile et très agréable. Pour mes deux garçons en revanche, alors que j’étais confiante, l’allaitement a été compliqué. Ils ne prenaient pas de poids malgré un allaitement à la demande et j’ai dû passer à l’allaitement mixte avec complément de biberons vers leurs 2 mois et demi. Au début, j’ai pris cela comme un échec et j’ai culpabilisé et puis finalement quand j’ai vu qu’ils étaient apaisés et en pleine forme, je me suis dit que c’était bien là l’essentiel. J’ai compris trop tard que les jets de lait étaient trop forts, et que c’était cela qui compliquait l’allaitement de mes petits bonhommes.

J’avais l’impression que je m’y prenais mal.

Sans hésiter, pour moi, l’avantage de l’allaitement c’est la qualité du lait, qui est meilleur pour le bébé. Il lui apporte des défenses immunitaires essentielles et s’adapte à son âge et à ses besoins. Le fait qu’il soit toujours à la bonne température et que ce soit très rapide à donner, sont également des gros avantages : pas de biberon à laver, de doses de poudre à compter ou de packs d’eau à transporter.

Sans compter que financièrement c’est aussi très avantageux. Et ces moments uniques où on sent notre tout petit s’endormir tout contre nous, après une bonne tétée, qu’on le voit serein et rassasié, ça n’a pas de prix !

Quelles sont vos positions préférées pour l’allaitement ?

J’allaitais essentiellement dans la position « classique », assise, avec mon bébé dans les bras posé sur mon ventre, mais la nuit il m’arrivait d’allaiter allongée.

Quelle est votre opinion sur l’allaitement en public ?

Je ne suis pas dérangée par l’allaitement en public. Je trouve cela naturel et je n’y vois aucun inconvénient même si, lorsque cela m’arrivait, je le faisais discrètement. Je n’ai jamais senti d’animosité à ce sujet, ou alors je n’y prêtais pas attention, je préférais me focaliser sur les besoins et le bien-être de mon bébé.

Plus d’information sur les premiers temps avec un nouveau-né

Florence

Emploi : En congé maternité et responsable du blog  « Cerise sur le Berceau »
www.cerisesurleberceau.over-blog.com
Lieu de résidence : Bordeaux, France
Situation familiale : James, mon mari, nos trois enfants (une fille de sept ans, un garçon de cinq ans et un petit bébé d’un an et demi), plus un chien et un chat.