Tour du monde de l'alimentation bébé - que mangent les bébés italiens ?

En Suède la diversification alimentaire débute vers six mois. Mais comment ça se passe dans d'autres pays ? Bettina Gamba nous raconte comment on voit l'alimentation bébé en Italie.

Magazine BABYBJÖRN – Bébé qui mange de la nourriture pour bébé
 
Photo : Johnér

En Suède, on commence généralement à faire découvrir au bébé de nouveaux goûts et sensations alimentaires vers l’âge de quatre à six mois. En premier, on introduit en général des petites quantités de purées de légumes et de fruits, puis des quantités plus grandes mixées avec d’autres aliments.

L’alimentation bébé, ça se passe comment dans d’autres pays ? A quel moment introduit-on des aliments bébé et qu’est-ce qu’on donne aux bébés ? Nous avons posé la question à Bettina Gamba Radano, de famille italienne et mariée à un italien.

Apprécier les bons aliments et socialiser à table sont des choses que les enfants apprennent tôt.

La diversification alimentaire bébé débute vers quel âge en Italie ? Est-il habituel de prolonger l’allaitement ?

– Comme en Suède, les avis d’experts changent d’une époque à l’autre, mais la diversification alimentaire commence habituellement vers 4 à 6 mois. En ce qui concerne l’allaitement, à mon avis, après en avoir discuté avec amies et connaissances, les mamans souhaiteraient poursuivre l’allaitement plus longtemps mais leurs employeurs s’attendent souvent à ce qu’elles soient de retour sur le lieu de travail entre 3 à 5 mois après l’accouchement. Les mamans sont alors contraintes de laisser les enfants chez des parents ou à la crèche et de donner du lait maternisé. Mais j’ai également des amies qui ont pu allaiter plus longtemps en restant à la maison avec leurs enfants. En résumé, je pourrais dire que, comme en Suède,  les mamans souhaiteraient allaiter plus longtemps, mais que certaines circonstances professionnelles leurs mettent parfois des bâtons dans les roues.

Quel est le premier aliment habituellement donné aux bébés italiens ?

– Des légumes « gentils » comme la pomme de terre et la carotte. Ensuite on introduit le bouillon de légumes avec du « semolino », de la semoule de blé. Le bouillon est à base de courgettes, pommes de terre et carottes. La matière grasse ajoutée est l’huile d’olive. On donne volontiers du poisson, de la volaille et aussi du lapin. C’est une viande tendre, facile à digérer pour les petits estomacs.

Quels aliments ne sont pas donnés pendant la première année ?

– Les champignons, qui peuvent être difficiles à digérer et les fraises, à cause des risques d’allergie.

Les aliments sont-ils habituellement faits maison, ou on préfère-t-on les pots pour bébé ?

– J’ai l’impression que la majorité des parents préparent leurs propres aliments bébé, mais bien sûr, les pots pour bébé existent aussi en Italie, peut être principalement pour dépanner quand le temps manque.

Les bébés sont-ils habituellement à table avec les autres membres de la famille ?

– Oui, dès que le bébé peut se tenir assis, il participe aux repas. Apprécier les bons aliments et socialiser à table sont des choses que les enfants apprennent tôt.

 
Photo : privée

Bettina Gamba Radano

Lieu de résidence : Älvsjö en Suède
Emploi : Assistante juridique dans un cabinet d’avocats à Stockholm
Situation familiale : mariée à Francesco et maman de deux filles, Lidia, née en 2012, et Elisa, née en 2015.