La sécurité de l’enfant

Nos concepteurs travaillent en étroite collaboration avec des pédiatres et des experts du monde médical tout au long du processus de développement de nos produits, qu’il s’agisse de la conception d’un nouveau produit, ou du perfectionnement d’un produit existant.

Säkra produkter

Collaboration avec des experts médicaux

Lorsque les produits sont destinés aux nouveau-nés et enfants en bas âge (nos porte-bébés, par exemple), nous nous tournons vers des médecins spécialistes tels que des néonatologues ou des orthopédistes pédiatriques. Nous nous assurons ainsi l’approbation d’experts médicaux en ce qui concerne les différents aspects de la sécurité d’un produit. Il s’agit par exemple de s’assurer que la conception soit adaptée aux hanches de l’enfant, que le produit apporte un soutien suffisant à la tête du nouveau-né, ou que nos instructions soient correctement comprises.

Rencontrez quelques-uns des experts avec lesquels nous collaborons

Katie Hilton, sage-femme

Katie Hilton est sage-femme, depuis plusieurs années elle conseille de jeunes parents.
babybjorn-about-us-katie-hilton2 D’avoir un premier enfant était un grand chamboulement pour elle, malgré toute son expérience. Elle nous donne son meilleur conseil : portez votre bébé beaucoup.

La meilleure sensation que vous puissiez connaître

Rien au monde n’est mieux que de porter son nouveau-né près du cœur et de sentir l’enfant qui dort paisiblement. Pendant sa première année de vie, le bébé est totalement dépendant de ses parents et a besoin de proximité physique pour se sentir en sécurité. Pour autant, la vie de tous les jours doit continuer. S’il y a des grands frères et sœurs qui demandent beaucoup d’attention les choses se compliquent encore plus. Avec un porte-bébé, vous pouvez vaquer à vos occupations tout en profitant de la merveilleuse sensation de porter votre bébé tout près de vous.

Rien n’est plus important que la proximité physique

Les deux choses essentielles à donner à votre nouveau-né sont l’alimentation et le contact physique. Pour bébé il n’y a rien de mieux que d’être tout près des êtres chers qui s’occupent de lui. Des chercheurs ont pu constater que des parents et des enfants qui ont un contact physique vont façonner le comportement l’un de l’autre. Si l’enfant est inquiet, le parent répond immédiatement à ses signaux par des sons ou des mouvements rassurants, si l’enfant a faim, le parent s’en rend très vite compte.

La proximité crée la confiance

Votre bébé entend votre voix, capte vos signaux et se sent confiant et en sécurité. Cette interaction se fait automatiquement dans vos bras. D’être porté  dans un porte-bébé aide le bébé à développer son éveil social et sensoriel. En tant que parent, vous lui apportez sécurité et proximité physique, même lorsque vous ne pouvez pas lui accorder 100% de votre attention.

Moins de pleurs

Les périodes de pleurs sont généralement moins fréquentes chez les enfants qui sont souvent portés dans un porte-bébé. Le fait d’être porté contribue à combler le besoin physiologique de mouvement qu’a l’enfant. Dans l’utérus l’enfant s’est habitué au battement rythmique du cœur de sa mère et a la sensation de se trouver dans un espace confiné. L’enfant est apaisé par des mouvements doux.

Des parents plus confiants

Un bébé calme et satisfait donne confiance à ses parents et inversement. Nombre de jeunes parents estiment que leur confiance en eux a augmenté grâce au fait de porter leur enfant dans un porte-bébé. Ils ont appris à reconnaître les signaux de leur enfant et savent y répondre avant que la situation ne devienne difficile. Un bébé calme et satisfait rend maman et papa plus confiants et les rassure dans leur rôle de parent.

Positif pour l’allaitement aussi

Les mamans qui portent leur enfant dans un porte-bébé disent souvent que cela influence également l’allaitement de manière positive. Elles ont rapidement appris à reconnaître les signaux de faim de l’enfant, allaitent plus souvent et trouvent que c’est plus facile. Il est probable que la proximité avec l’enfant stimule la production de lait.

Göran Kendorf, spécialiste en orthopédie pédiatrique et conseiller médical

Göran Kendorf évalue les boucles BABYBJÖRN avec Sofia, conceptrice de produits chez BabyBjörn, et Naomi, 6 mois. Il aide des bébés et des enfants en bas âge depuis plus de 25 ans.

– Les enfants, c’est ma passion ! J’adore travailler avec les enfants et je suis constamment fasciné par la force qu’ils possèdent. On ne peut pas empêcher le développement d’un enfant.

Göran Kendorf, barnortoped och medicinsk rådgivare

Toujours un pas d’avance

Göran a participé au développement du porte-bébé One, du lit parapluie et du transat.

– Il faut toujours avoir un pas d’avance, prévoir tous les risques possibles et les minimiser autant que possible. En ce qui concerne les porte-bébés, il s’agit souvent d’ergonomie et de confort, autant pour l’enfant que pour le porteur.

Un soutien adapté

– C’est essentiel que l’enfant, spécialement le nouveau-né, ait le bon soutien au niveau du dos, du cou et de la tête, et que la tête soit placée suffisamment haut pour que le bébé puisse respirer librement. Les hanches doivent également être soutenues tout en permettant au bébé de bouger ses jambes librement.

Le développement – un processus constant

Le développement, qu’il s’agisse de produits existants ou de nouveaux produits, est un processus constant. Göran nous explique qu’il a pris pour habitude de vérifier le produit dans son ensemble, même s’il ne s’agit que de modifications mineures, comme par exemple un changement de boucle.

– De nombreux parents s’inquiètent quant à la position du dos de l’enfant dans le porte-bébé, nous raconte Göran. Il est effectivement très important que le dos soit bien soutenu dans le porte-bébé, comme Naomi dans celui-ci.

Design astucieux

– Aucun risque d’atteinte ou d’inconfort au niveau des organes génitaux. Le porte-bébé a un design astucieux qui permet de répartir le poids sur l’ensemble du corps de l’enfant si bien que l’appui maximal se trouve au niveau des tubérosités ischiatiques, ce qui est exactement l’effet recherché. C’est confortable pour l’enfant et le coussin supplémentaire qu’est la couche, rend l’assise encore plus souple.

Inquiétude infondée quant à des lésions au niveau des articulations des hanches

– Un autre point que  je vérifie toujours est le bon positionnement des hanches dans le porte-bébé.

Le risque de dysplasie ou de luxation des hanches disparaît quand l’enfant a quelques mois, à condition bien sûr que l’enfant ne souffre pas d’une malformation congénitale, explique Göran.

– On ne provoque pas une dysplasie des hanches en portant l’enfant dans un porte-bébé. Si l’enfant est correctement installé dans le porte-bébé, c’est à dire tourné vers soi les premiers mois, il n’y a aucune inquiétude à avoir.

Surface d’assise étroite – aucune inquiétude

En tant que parent, doit-on s’inquiéter du développement des hanches de son bébé lorsqu’on utilise un porte-bébé avec une surface d’assise plus étroite, comme par exemple notre premier porte-bébé, Original ?

– Non, c’est un malentendu,  les parents n’ont aucune raison de s’inquiéter. La surface d’assise du porte-bébé Original est suffisamment large pour le jeune enfant, d’autant plus qu’il porte une couche. Mais c’est important de suivre les instructions et de toujours porter l’enfant tourné vers soi les premiers cinq mois.

Nicholas Hoque, pédiatre

Nicholas Hoque est pédiatre dans un service d’urgence néonatal à Londres. Dans le cadre de son travail, il rencontre beaucoup de prématurés et c’est un fervent défenseur de la proximité et du contact physique entre parents et enfants. Nous avons été contactés par Nicholas et avons été tellement impressionnés par ses connaissances que nous lui avons proposé de faire partie de nos experts médicaux en charge du développement produit.

Dr Nicholas Hoque

Le porte-bébé a sauvé nos vacances

– Notre fils Barnaby avait cinq mois quand nous sommes partis en vacances avec lui à New York. Nous pensions être bien préparés et avions apporté une poussette pliable. Mais nous avons tout de suite compris que nous avions besoin de quelque chose de plus adapté. Nous nous sommes finalement décidés pour un BabyBjörn Miracle et sommes ensuite retournés dans les rues de New York. Le fait de porter Barnaby dans le porte-bébé était non seulement une expérience extraordinaire mais cela a également sauvé nos vacances et j’étais surpris de le sentir si léger.

Utilisation flexible

Nous avons un petit garçon très curieux, alors il aimait bien être porté vers l’avant quand il était bien éveillé. Quand il était fatigué, nous le retournions pour qu’il puisse reposer sa tête contre ma poitrine et dormir un moment.

Soyez attentifs quand vous choisissez un porte-bébé

– Dans mon travail j’ai l’habitude d’expliquer aux jeunes parents qu’il est bien de porter son enfant tout contre soi, souvent et beaucoup. D’ailleurs de nombreuses  études scientifiques confirment ce point, surtout en ce qui concerne la création des liens d’attachement si importants.

Soyez attentif quand vous choisissiez un porte-bébé et assurez-vous qu’il apportera à votre bébé un soutien sûr et fiable. C’est spécialement important pour les nouveau-nés dont les muscles du cou ne sont pas encore très développés et qui ont besoin de soutien pour pouvoir maintenir leur tête et bien respirer. Un bon porte-bébé est conçu de façon à ce que le dos, le cou et les hanches de l’enfant se trouvent dans une position optimale lorsqu’il est porté.

Il n’y a aucun lien entre la dysplasie des hanches et les porte-bébés

– Dans le cadre de mon travail je soigne des enfants atteints de dysplasie des hanches et je sais que rien ne prouve que des porte-bébés modernes seraient à l’origine de ce problème grave.

Les porte-bébés apportent aussi un soutien fiable et confortable au dos des parents puisqu’ils repartissent le poids de l’enfant de manière optimale. C’est d’autant plus important que les problèmes de dos sont courants chez les femmes après la grossesse. Un bon porte-bébé contribue considérablement à diminuer ce risque considérablement.

–  Ce fut une expérience si merveilleuse de porter Barnaby dans le porte-bébé à New York que j’ai écrit à BabyBjörn après notre retour pour les en remercier. Ils m’ont recontacté et maintenant j’apporte ma contribution en tant qu’expert médical, nous raconte Nicholas Hoque.