Le sommeil du bébé - informations et conseils

Un nouveau-né dort presque tout le temps, pour autant le sommeil du nourrisson est l'une des plus grandes épreuves après la naissance. Nous avons demandé à Maria Sahlin, sage-femme, de nous expliquer pourquoi et de livrer ses meilleurs conseils aux jeunes parents.

Magazine BABYBJÖRN – Le nouveau-né dort généralement beaucoup pendant les premières semaines de la vie.
Le nouveau-né dort généralement beaucoup pendant les premières semaines de la vie, mais les périodes de sommeil sont courtes et irrégulières.
Photo : BabyBjörn

Au retour de la maternité avec le nouveau membre de la famille, les sentiments sont partagés entre euphorie et chaos. Les routines n’existent plus, on mange, on dort et on se lève à n’importe quelle heure. Et ce, 24 heures sur 24 ! Existe-t-il un mode d’emploi pour le sommeil des bébés ?

Maria Sahlin, sage-femme depuis 18 ans, nous rassure tout de suite.
– Ne vous inquiétez pas, ça va s’arranger. C’est tout à fait normal de se sentir dépassé par les événements  au début. Essayez simplement de suivre le rythme du bébé pendant les premières semaines. Rentrez dans la bulle de bébé, vivez au jour le jour et suivez le mouvement !

Combien d’heures de sommeil pour le bébé ?

Pendant les premières semaines, les nouveau-nés passent plus d’heures endormis qu’éveillés. Un nouveau-né a en moyenne besoin de 16 à 22 heures de sommeil par 24 heures. Cela varie donc beaucoup d’un enfant à l’autre, mais aussi d’un jour à l’autre pour un même enfant.

Rentrez dans la bulle de bébé et vivez au jour le jour.

– Les jeunes parents pensent souvent avoir trouvé une routine au début, mais généralement les choses changent. La durée des périodes de sommeil peut aussi varier. Certains jours les périodes d’éveil et de sommeil sont plus longues, d’autres jours l’enfant peut dormir plus souvent pendant des périodes plus courtes, nous explique Maria.

Les périodes de sommeil des nouveau-nés sont courtes

Habituellement un nouveau-né dort donc entre 18 et 20 heures par 24 heures. Une existence très agréable pour les jeunes parents, n’est-ce pas ? Mais alors, pourquoi les premières semaines sont-elles synonymes de manque de sommeil pour beaucoup de parents ?

– C’est sûrement lié à la durée des périodes de sommeil. Un nouveau-né dort un moment, reste éveillé un moment, puis se rendort à nouveau. Et cela jour et nuit pendant les premières semaines. Petit à petit, le bébé s’adaptera à « notre » rythme jour/nuit et restera éveillé plus longtemps la journée pour dormir plusieurs heures de suite la nuit, dit Maria.

Suivez le rythme de votre enfant au début.

Comme chez les adultes, le sommeil du nourrisson est composé de différentes phases de sommeil profond et léger.

– Le nourrisson ne dort pas profondément tout le temps, il alterne sommeil profond, somnolence et sommeil léger. Entre ces périodes de sommeil, le bébé est soit éveillé et détendu, soit éveillé et grognon, ou alors il crie ou pleure.

Le sommeil du bébé est conditionné par la faim et la satiété

La nourriture et le sommeil sont les deux choses essentielles pour le nouveau-né pendant les premières semaines de sa vie. Le bébé dépense beaucoup d’énergie en se nourrissant, il se fatigue et s’endort. Quand il se réveille à nouveau c’est souvent à cause de la faim.

Le nouveau-né suit sa propre horloge et s’endort quand il a besoin de dormir. Un changement a souvent lieu vers 4 à 7 semaines, quand le bébé commence à s’intéresser à son environnement. Il a alors parfois besoin d’être calmé pour s’endormir.

Le nourrisson suit le rythme de sommeil qu’il avait dans le ventre

La nature fait bien beaucoup de choses à la naissance, mais que le bébé naisse avec un autre rythme jour/nuit que ses parents n’est pas très pratique. On ne sait toujours pas exactement pourquoi il en est ainsi.

– Le nourrisson continue à suivre le rythme de sommeil qu’il avait dans le ventre, parfois pendant la première semaine, parfois pendant plusieurs mois. Dans le ventre de leur mère, la plupart des bébés ont une période longue d’éveil tard le soir et pendant la nuit. Ensuite ils dorment bien, tôt le matin et dans la matinée, nous explique Maria.

Évidemment, cela complique les choses pour beaucoup de familles après la naissance.

Le nouveau-né a un autre rythme de sommeil, pas très pratique.

– Bien sûr, c’est frustrant d’avoir un enfant qui reste éveillé quand on a envie de dormir. Mais gardez patience pour le sommeil, le bébé va petit à petit commencer à faire des nuits plus longues. C’est certain, à l’âge d’un an, le bébé n’aura plus son rythme de nourrisson.

Il n’y a pas vraiment de mode d’emploi pour le sommeil du bébé, conclut Maria Sahlin. Mais elle partage volontiers quelques bons conseils et astuces avec les jeunes parents.

BABYBJÖRN Magazine des parents – Le sommeil du bébé : Papa fait un bisou sur la tête de son nouveau-né.
Gâtez votre enfant en lui donnant beaucoup de contact physique. Votre bébé sera calme et serein et cela favorisera les liens d’attachement.

9 conseils pour le sommeil du nourrisson

  1. Soyez compréhensif avec votre nouveau-né, ce qu’il a traversé est un grand chamboulement. La naissance est la chose la plus bouleversante qui arrive dans une vie. Après avoir été en sécurité, bien au chaud dans le ventre de sa maman, sans jamais avoir faim, votre nourrisson doit tout à coup apprendre à respirer seul, crier et faire comprendre qu’il a faim. C’est une adaptation qui nécessite un peu de temps.
  2. Préparez-vous et positivez. Essayez de vous préparer mentalement : les premières semaines seront une épreuve en ce qui concerne le sommeil. C’est le cas pour la majorité des jeunes parents. Essayez de positiver, appréciez les heures de sommeil que vous arrivez à vous préserver. En tant que jeunes parents, nous sommes également boostés par certaines hormones et supportons mieux que nous le croyons le manque de sommeil des premières semaines.
  3. Laissez votre nouveau-né fixer le rythme. Ne comptez pas sur votre bébé pour s’adapter à votre rythme tout de suite. Suivez plutôt son rythme au début.  Les jours ne vont pas forcément se ressembler. Après une nuit difficile, la nuit suivante sera probablement un peu plus facile.
  4. Essayez de vous reposer quand votre bébé dort. La plupart des nouveau-nés dorment bien tôt le matin et dans la matinée. Profitez-en et reposez-vous. Eteignez le portable et cachez le réveil.
  5. Respectez et acceptez les changements. Le développement de l’enfant est extrêmement intense pendant la première année, il est donc tout à fait naturel que le rythme de sommeil change. Votre bébé peut bien dormir pendant une semaine, puis moins bien la suivante. C’est normal.
  6. Différenciez le jour et la nuit. Choisissez une routine du soir que vous répétez à la même heure tous les jours. Cela peut être le bain avec un massage bébé, lumière tamisée et musique douce. Préservez l’obscurité et le silence la nuit, n’allumez pas la lumière si ce n’est pas nécessaire, ne mettez ni télé et ni musique. Ne changez pas la couche inutilement, la nuit c’est uniquement si le bébé a fait caca qu’il faut le changer. Evitez d’allumer la lumière ou de parler fort au moment des tétées.
  7. Relayez-vous pour dormir. Si vous avez un conjoint, répartissez la charge et établissez un schéma de sommeil. Si vous avez plusieurs enfants à la maison, l’un de vous peut rester avec les grands pendant que l’autre dort avec le nouveau-né.
  8. Portez votre nouveau-né près du corps. Votre nouveau-né a besoin de beaucoup de proximité pendant les premiers mois. Vous ne lui donnerez pas de mauvaises habitudes. Au contraire, le bébé sera calme et serein et cela favorisera également le lien d’attachement.
  9. Restez calme et patient. Le rythme de votre enfant changera. C’est certain, à l’âge de un an, le bébé n’aura plus son rythme de nourrisson.  N’oubliez pas que nous sommes tous différents, chacun se développe à son rythme, les nourrissons aussi. L’état de nourrisson est une période courte dans la vie d’un enfant, essayez de garder cela à l’esprit.

Maria Sahlin

Profession : Sage-femme. « J’adore mon travail ! Je participe à ce qui est le plus grand moment de la vie, la naissance d’un enfant. Je le vis comme un grand privilège. »
Situation familiale : Mon mari Fredrik et nos trois filles, Olivia, Molly et Elvira
Centres d’intérêt : Ma famille, les voyages, le ski et passer du temps sur les lacs.