Avoir un deuxième enfant – le club des parents de deux enfants de moins de deux ans

Une deuxième grossesse en route ? Lisez le témoignage de Victoria. « En tant que membres à part entière du club des parents de deux enfants de moins de deux ans, nous sommes souvent questionnés par les amis qui envisagent d'avoir un deuxième bébé et cherchent à savoir ce que ça fait et comment nous nous débrouillons. Notre réponse est toujours la même : nous sommes ravis, mais il faut être plus organisé qu'avec un seul enfant. »

Magazine BABYBJÖRN – Avoir un deuxième enfant quand votre premier-né est encore jeune.
Il y a des moments où les deux enfants réclament votre attention en même temps et où il faut décider vers lequel aller en premier. Cela ne fait pas pour autant de vous un mauvais parent.
Photo : Johnér

Nous avons eu notre deuxième enfant, une fille, alors que notre fils n’avait que quinze mois, ce qui nous a obligés à mettre en place des stratégies pour faciliter le déroulement de la grossesse et des premiers mois. Pour la plupart, elles sont très simples, mais non moins indispensables.

Certes, nos conseils sont en grande partie basés sur le bon sens. Ce sont généralement les meilleurs. En les suivant, vous ne serez ni obligés de vous « débrouiller », ni « débordés ».

Conseils de survie pour les parents (qui sont fatigués des conseils)

Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit. Il y a des jours où avoir un deuxième enfant est difficile, mais c’est aussi le cas avec un seul enfant, et ces jours sont compensés par ceux où vous voyez se développer ce lien si précieux entre vos deux enfants.

Nos sept conseils primordiaux

1. Mettre en place une aire de jeux. Les câlins avec bébé sont des moments particulièrement privilégiés. Il n’y a aucune raison de vous en priver avec votre second enfant : organisez l’espace de jeu de votre aîné en y installant une chaise confortable et tous les éléments essentiels pour pouvoir passer du temps avec vos deux enfants.

Impliquez votre aîné dans le changement des couches de bébé en le nommant « responsable des lingettes ».

Organisez-vous pendant votre grossesse pour limiter les changements à l’arrivée de votre deuxième bébé. Avec deux enfants à la maison, j’ai passé d’innombrables heures à me réjouir que nous ayons tout planifié à l’avance.

2. Un environnement agréable pour la grossesse. Si votre premier-né fait encore du quatre-pattes pendant votre grossesse, comme ce fut le cas pour le nôtre, le fait de le porter peut mettre votre corps à rude épreuve. Or, c’est difficile à éviter.

Faites vos courses en ligne, invitez des compagnons de jeu à la maison, fréquentez les ludothèques avec des amis et demandez à votre conjoint de mettre le landau dans la voiture la veille d’une sortie. Si vous aménagez votre espace de jeu en prévision de l’arrivée de votre second bébé, choisissez un endroit qui convienne à votre état pendant la grossesse.

Magazine BABYBJÖRN – Le lien précieux entre votre nouveau-né et votre premier enfant.
« Nous avons donné à notre aîné le temps d’investir la nouvelle arrivée, en lui montrant comment le faire en toute sécurité », explique Victoria.
Photo : Johnér

3. Impliquer votre bambin. Tissez les liens entre vos deux enfants dès le début. J’ai beaucoup lu sur le sujet et, même si notre aîné était trop jeune pour assimiler un grand nombre des conseils à suivre, l’impliquer dès le départ a été l’une des meilleures choses que nous ayons faite.

Nous lui avons donné le temps d’investir la nouvelle arrivée, en lui montrant comment le faire en toute sécurité, en l’impliquant dans le changement des couches comme « responsable des lingettes », en nourrissant les deux bébés ensemble la nuit, en veillant à ce que ce soit un moment privilégié en famille et en profitant au maximum de notre nouvel espace de jeu pour qu’il s’habitue à la compagnie de sa sœur.

Je suis la cadette d’une fratrie de cinq enfants et ma mère a résolument voulu nous habituer aux bruits de l’aspirateur.

4. La sieste dans le bruit. Familiarisez votre nouveau-né avec les bruits quotidiens de la maison. Je suis la cadette d’une fratrie de cinq enfants et ma mère a résolument voulu nous habituer aux bruits de l’aspirateur et de la machine à laver. Nous avons repris ce principe à notre compte avec notre bruyant bambin : notre bébé fait sa sieste dans la salle de jeux, dans la cuisine, là où nous nous trouvons, depuis sa naissance, et s’endort avec bonheur partout. Je sais qu’il arrivera un moment où cela va changer, mais ça nous a beaucoup aidés pendant les six premiers mois.

5. Les accessoires indispensables pour bébé. Les tâches ménagères quotidiennes, voire le brossage des dents, peuvent représenter un défi, mais restent possibles. Nous avons installé des barrières de sécurité aux portes de notre « pouponnière », de la cuisine et de la salle de bains. Nous avons aussi deux babyphones et utilisons notre transat pour garder un œil sur notre cadette tout en prenant une douche. La tranquillité d’esprit procurée par ces équipements est incommensurable.

6. Préparer et planifier à l’avance. La veille d’une excursion, faites mentalement une check-list afin de ne rien oublier. C’est une question de bon sens, je sais, mais il est difficile de trouver du temps pour cela dans l’urgence du matin. Nos deux enfants ont chacun leur boîte-repas, mais partagent le même sac de change, de façon à pouvoir trouver rapidement ce dont nous avons besoin et éviter les doublons.

7. Garder son calme et évaluer la situation. Un ami a dit un jour que je faisais preuve de beaucoup de calme et que je « gérais » très bien les pleurs de mes enfants. En réalité, ni l’un ni l’autre n’est vrai. Il y a des moments où les deux enfants réclament votre attention en même temps et où il faut décider vers lequel aller en premier. Cela ne fait pas pour autant de vous un mauvais parent.

Magazine BABYBJÖRN – Victoria du blog « That’s my baby » avec ses deux enfants.
 
Photo : That's my baby blog

Victoria

Je suis professeur d’anglais et j’ai toujours aimé écrire. J’ai commencé mon blog lorsque j’étais enceinte de sept mois de notre premier enfant, notre fils, né à notre grande surprise un mois plus tard, tel un cadeau de Noël. Quinze mois plus tard, nous avons eu une fille, ce qui fait que nous appartenons maintenant au club des familles avec deux enfants de moins de deux ans ! Ajoutez à cela un chiot fringant et vous obtenez une vie pour le moins animée. Mais je suppose que c’est ainsi que nous l’aimons !

Blog thatsmybabyblog.co.uk