Rééducation après césarienne

Combien de temps faut-il attendre avant une rééducation après césarienne ? René Rodig est spécialisé dans les exercices thérapeutiques pour jeunes mères. Il répond à nos questions sur la rééducation postnatale dans les semaines qui suivent une césarienne.

Magazine BABYBJÖRN – La marche est un bon exercice après une césarienne et se combine bien avec la vie de jeune parent.
Pendant les premiers temps après la naissance du bébé, il est essentiel de se détendre.
Photo : Johnér

Premier exercice : détendez-vous

Que votre bébé soit né par césarienne ou par voie vaginale, il y a eu un « assouplissement » des articulations pendant la grossesse. Le bassin est particulièrement mobile afin de pouvoir s’élargir pendant l’accouchement. Beaucoup de femmes souffrent cependant de fortes douleurs au bassin, provoquées par ce que l’on appelle un diastasis pubien ou écartement de la symphyse pubienne, l’articulation antérieure du bassin.

Lire aussi : Neuf bons conseils d’une sage-femme sur les nourrissons et le sommeil

Cette mobilité plus grande du corps persiste après la naissance et pendant quelque temps. Voilà pourquoi René Rodig donne une recommandation claire pour les semaines qui suivent la naissance du bébé : il est essentiel de se détendre !

Rééducation après césarienne

Sortez du lit dès le premier jour si vous le pouvez. Demandez à une infirmière de vous aider à vous lever les premières fois après la césarienne pour ne pas contracter les muscles abdominaux. Marchez un peu dans la chambre, restez debout ou assise bien droite pendant de courtes durées, les jours qui suivent. Vous activez ainsi la circulation sanguine dans tout votre corps et améliorez le transit intestinal dans votre ventre probablement constipé.

Il est conseillé avant tout de faire des exercices de Kegel. Cela peut sembler ennuyeux et la dernière chose qui vous vient en tête quand vous venez d’accoucher, mais l’on conseille néanmoins de commencer les exercices du périnée dans les jours qui suivent la naissance de votre enfant. Demandez à votre sage-femme de vous indiquer comment faire ou lisez :

Exercices de Kegel post-nataux – programme d’exercices thérapeutiques mamifitness® dans les premières semaines

La plaie chirurgicale après une césarienne commence à cicatriser immédiatement. La cicatrisation est rapide au début, mais la guérison totale peut prendre plusieurs mois. Aussi vous devez attendre au moins un mois avant de commencer la rééducation de vos muscles abdominaux et choisir en conséquence des exercices faciles.

Deux choses importantes sur la rééducation après césarienne

Il faut laisser la plaie chirurgicale bien cicatriser, voilà ce que dit d’abord René Rodig. Si vous commencez à entraîner progressivement vos muscles abdominaux et le reste de votre corps, vous ne devez pas avoir mal. Dans le cas contraire, arrêtez l’exercice complètement ou essayez un autre exercice.

Porter son bébé constitue en soi une sorte d’exercice quotidien.

Il faut ne pas oublier que, même si la césarienne est une opération fréquente et bien maîtrisée, elle n’en reste pas moins une intervention chirurgicale qui nécessite une période de récupération.

Magazine BABYBJÖRN – Évitez de soulever des objets lourds le premier mois après la césarienne pendant la cicatrisation de la plaie chirurgicale. Porter son enfant ou un panier d’alimentation ne pose pas de problème.
Évitez de soulever des objets lourds, le premier mois, pendant la cicatrisation de la plaie chirurgicale. Porter son enfant ou un panier d’alimentation ne pose pas de problème.
Photo : BabyBjörn

Est-il toujours possible de porter son bébé après une césarienne ?

Évitez de soulever des objets lourds le premier mois pendant la cicatrisation de la plaie chirurgicale. Porter son enfant ou un panier d’alimentation ne pose pas de problème.

Qu’en est-il du porte-bébé ? Pour René Rodig, c’est peut-être un peu plus difficile après une césarienne qu’après un accouchement par voie vaginale. Vous devez trouver une position de portage qui vous convienne (en évitant d’appuyer sur la plaie chirurgicale) et qui convienne aussi à votre nouveau-né, que vous apprenez encore à connaître. Il n’existe donc pas une seule façon de porter son nourrisson qui convienne parfaitement à toutes les mamans.

Pour le conseiller en portage : Porter son bébé est une sensation forte !

Vous pouvez parfaitement porter votre nourrisson dans un porte-bébé si vos muscles sont assez forts. Si vous vous sentez trop faible, le fait de porter votre enfant de temps en temps constitue en soi une sorte d’exercice quotidien, ajoute René Rodig en souriant.

Sources : René Rodig, Vårdguiden (le guide suédois des soins de santé sur Internet) et BabyCenter

René Rodig

Situation familiale : marié à Doreen et papa de deux enfants

Lieu de résidence : Zeulenroda-Triebes en Allemagne

Emploi : dirige l’entreprise mamifitness® avec sa femme Doreen. René Rodig est entraîneur certifié par l’institution Akademie für prä- und postnatales Training (académie du sport pré- et postnatal). Il est également conseiller en portage certifié par la Trageschule® de Dresde.

Quelques mots sur mamifitness® et le rôle du conseiller en portage : « Quand Doreen était enceinte de notre premier enfant, elle a voulu continuer à faire des exercices pendant la grossesse, et de même après la naissance du bébé. Il n’y avait pas d’endroit près de chez nous qui offrait la possibilité de faire du sport pendant la grossesse, aussi nous avons décidé assez rapidement de nous recycler et de lancer mamifitness®. Je suis spécialisé dans les exercices pour les mamans enceintes et les jeunes mamans.

Comme notre premier enfant souffrait de coliques, nous l’avons beaucoup porté. Une chose menant à une autre, j’ai finalement commencé une formation de conseiller en portage à l’école « Trageschule » de Dresde. »

Lire tous les articles concernant René Rodig